Social

Santé publique – Des intrants disponibles dans les zones enclavées

Une solution à l’approvisionnement en intrants de santé dans les zones enclavées. Le programme Amélioration de l’Approche du Partenariat dans le Marché et de l’Accès aux intrants de santé à Mada­gascar (Impact), financé par le gouvernement des États-Unis à hauteur de 32 millions de dollars, a pour but d’assurer d’une façon pérenne la disponibilité et l’accessibilité des intrants de santé de qualité à toute la population malgache. « Le programme garantira que les médicaments et les fournitures médicales arrivent là où des gens en ont le plus besoin, jusqu’aux coins les plus reculés. Ainsi, quand un médecin a besoin d’une boîte de médicaments pour sauver une vie, ou si un agent communautaire a besoin d’un vaccin pour protéger un enfant, cela sera disponible », a déclaré Michael P. Pelletier, ambassadeur des États-Unis. Le lancement de ce projet, mis en œuvre par PSI Madagascar et qui couvrira treize régions, a eu lieu à la Centrale d’achat Salama à Anosiala, hier.
Le traitement du paludisme, la santé de la mère et de l’enfant, la planification familiale et la santé de la reproduction sont les domaines prioritaires de ce programme. C’est une aubaine pour les habitants des zones enclavées qui font souvent face à des ruptures de médicaments, plus particulièrement les tests de diagnostic rapide du paludisme et les médicaments de traitements. « Nos formations sanitaires ont connu quelques ruptures en l’an 2018. Pour cette année, ce problème ne s’est pas produit », indique une source dans la région Menabe.
Le paludisme fait encore des victimes à Madagascar, comme l’a souligné le professeur Julio Rakotonirina, ministre de la Santé publique, hier. Il souligne, par ailleurs, que l’accessibilité au planning familial est un facteur de développement. Il y a quelques jours, ce ministre a soulevé l’importance du rapprochement de la centrale d’achat de la population pour résoudre le problème d’approvisionnement en médicaments dans les zones enclavées. Le gouvernement américain promet d’accompagner le peuple malgache pour un meilleur avenir.