Economie

Développement – Miser dans la jeunesse africaine

Nouveau plan. Les réunions de Printemps du groupe de la Banque mondiale et du FMI ont sorti un plan pour booster les investissements dans le capital humain en Afrique subsaharienne. « Le but étant de permettre à la jeunesse africaine de grandir dans des conditions optimales, en bonne santé et en maîtrisant les compétences nécessaires pour s’imposer dans une économie mondiale en pleine transformation numérique », indique la Banque mondiale. Les taux élevés de mortalité et de retard de croissance ainsi que l’inadéquation des performances scolaires placent l’Afrique dans le classement de l’indice de capital humain établi par la Banque mondiale.
Jusqu’en 2023, le plan vise à faire reculer de manière drastique le taux de mortalité infantile pour sauver quatre millions de vies, éviter à onze millions d’enfants de souffrir d’un retard de croissance et améliorer de 20% les résultats scolaires. L’objectif est d’augmenter de 13% la productivité de la future génération de travailleurs. Le plan pour le capital humain mise aussi sur l’émancipation des femmes.