Accueil » A la une » Prix découvertes RFI 2019 – Céline Banza, la nouvelle voix du folk
A la une Culture

Prix découvertes RFI 2019 – Céline Banza, la nouvelle voix du folk

Le public a partagé un bon moment avec  Céline Banzalors au  concert  de la lauréate du Prix découvertes RFI 2019, vendredi dernier à l’IFM à Analakely. 

Dans le cadre de sa tournée africaine, Céline Banza, la lauréate du Prix découvertes RFI 2019, a séduit le public de l’IFM lors de son unique concert dans la Grande ile, vendredi dernier.

Le public de la capitale a pu apprécier le talent de Céline Banza le soir du vendredi 13 mars à l’Institut français de Madagascar ou IFM à Analakely. La belle voix de la gagnante du concours Prix découvertes RFI 2019 a envoûté son public, à travers les onze morceaux dont certains touchent l’âme et d’autres font bouger le corps.

Céline Banza et ses musiciens ont opté pour un haut blanc et un pantalon noir pour cette première apparition sur la scène malgache. Jeff à la guitare solo, Bingo à la basse, Lipopo à la batterie, et Céline Banza armée de sa guitare entonnent les premières notes de leur musique. La voix chaude de la chanteuse et son style afro-folk ont donné une sensibilité à sa prestation, dès le premier morceau interprété en gwandi, une langue de sa région natale situé au Nord-Est du Congo. La vive réaction de l’assistance l’a rendu curieuse. Elle a demandé de mettre un peu d’éclairage dans la salle pour qu’elle puisse voir son public. Ce constat visuel l’a réconfortée, et le concert s’est nourri d’une ambiance très conviviale. Les spectateurs se sont levés en entendant « Zingué », un titre qui signifie être debout. « Te Rembi », un morceau apaisant par lequel elle a séduit le jury du Prix découvertes RFI a été bien accueilli.

« Pavé », « Départ », et les autres morceaux racontent son vécu.

« Très bon souvenir »

L’anglais, le français, et sa langue maternelle lui servent à transcrire ses émotions véhiculées par un style de musique bien maîtrisé. La rumba congolaise a fait monter l’ambiance d’un cran, entraînant ainsi quelques personnes dans le public sur scène. Ce premier contact de la nouvelle star congolaise avec le public malgache était chaleureux.

« J’apprécie sa voix, et sa douceur. Sa musique émeut l’âme. En plus, elle met de temps en temps l’ambiance », remarque Nathalie, contente de cette prestation de la lauréate africaine.

Ce concert de Céline Banza à l’IFM entre dans le cadre de sa tournée africaine qui comporte dix-huit dates.

« Le public malgache a réagi positivement à ma musique. Nous gardons un très bon souvenir de ce passage à Madagascar. On aurait bien aimé rencontrer des artistes malgaches, mais le temps ne nous permettait pas », constate Céline Banza. Elle et son équipe ont pris le vol, samedi dernier,pour l’Ile Maurice où se tiendra leur cinquième concert.

 

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter