Faits divers

Décès d’une lycéenne – Un enseignant arrêté à Befan­driana Nord

Triste fait. Un enseignant d’un lycée à Befandriana Nord a été arrêté et retenu au commissariat de police de Mandritsara, suite à la découverte macabre d’une élève, sa présumée compagne, mardi soir. La lycéenne âgée de 16 ans n’a pas donné signe de vie depuis cinq jours et a été retrouvée morte ce soir-là, gisant dans un bosquet au bord de la route menant à Mandritsara. L’odeur nauséabonde a frappé les passants et les ont poussés à découvrir le corps sans vie, tout nu, est déjà en état de décomposition avancée et méconnaissable. Le médecin légiste a pourtant indiqué qu’il est féminin, malgré son sexe carrément putréfié. C’était également à partir de ses sandales qui trainaient à ses côtés que sa famille l’a identifiée.
Les proches ont cherché la fille depuis le jour de sa disparition, mais en vain. La police, selon ses explications, n’a malheureusement été informée des faits que lors de cette découverte où elle a été appelée à constater la dépouille. La cause du décès est jugée suspecte, raison pour laquelle l’enseignant, avoisinant la quarantaine, a rapidement été poursuivi et transféré à Mandritsara pour éviter la furie de la foule.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter