Accueil » Régions » Quai Orange – Les squatters quittent la voie publique
Régions

Quai Orange – Les squatters quittent la voie publique

La démolition sur le quai Orange cible toutes les constructions érigées sans autorisation.

Les travaux de réhabilitation du quai Orange à Mahajanga-be a débuté le mardi 12 janvier avec la démolition de quelques constructions précaires, dont un bar construit sur la voie publique. Ce débit de boisson a défrayé la chronique depuis une décennie dans ce quartier à cause des tapages nocturnes et des animations musicales qui duraient jusqu’à 6 heures du matin.

La clôture en dur d’une villa située en face du quai des boutres a également été détruite car elle empiétait sur la voie publique. Il en est de même de certaines constructions précaires telles qu’une station de vulcanisation, des commerces… dont l’autoristaion d’occupation n’était que provisoire.

La commune urbaine de Mahajanga a dû déposer une requête auprès du Tribunal administratif de Mahajanga, le 5 janvier afin de demander l’expulsion d’une personne. Une ordonnance de référé n°001 en date du 9 janvier a été rédigée ordonnant l’expulsion des occupants illicites le long du Quai Orsini ou Quai Orange.

La démolition de toute construction qui gêne la circulation des véhicules et des personnes a été aussi stipulée dans les articles 1 et 2 de la même ordonnance.

La route qui conduit au port en passant par le quai Orange, d’une superficie de 2860m2 , sera recouverte de pavés autobloquants après un délai de trente jours. Après les travaux de réhabilitation, cette partie de la ville sera transformée en site touristique.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter