Accueil » A la une » Education – Les majors aux examens officiels à l’honneur
A la une Social

Education – Les majors aux examens officiels à l’honneur

Les lauréats entourant le président de la République.

Le président de la République, Andry Rajoelina a reçu au palais d’État d’Iavoloha les majors aux examens officiels, hier. Ils ont reçu des récompenses.

Grand jour pour les majors des examens officiels. Ils ont été les invités d’honneur du chef de l’État, Andry Rajoelina, au palais de l’État à Iavoloha, hier. Ils se sont mis sur leur trente-et-un pour rencontrer et déjeuner avec le président de la République. « Je suis contente d’avoir rencontré le président de la République. Je suis surtout ravie pour les récompenses que j’ai reçues », lance Laona Foucault, major à l’examen du CEPE dans tout Madagascar, avec une moyenne de 19,9 sur 20. Andry Rajoelina l’a félicité, spécialement. « Cette jeune élève vient de Bekily Androy, une zone touchée par le problème d’insécurité alimentaire. Malgré ce problème, elle a travaillé dur. C’est encourageant de voir une telle prouesse », avance-t-il. Ils ont été deux à obtenir cette moyenne de 19,9 à l’examen du CEPE : Rohy Randrianantenaina, élève d’une école catholique à Brickaville est le second.

Il est de notoriété que les établissements catholiques sont d’excellentes écoles. La grande majorité des soixante six lauréats est issue des écoles catholiques, à l’instar de Ny Aina Celorea Harivola Rabekoto, qui a obtenu la moyenne la plus élevée au baccalauréat de 17,62 sur 20. Elle est élève du lycée Marie Manjaka Andohalo.

Mirado Fitia Andrianarivo, le major à l’examen du BEPC, avec une moyenne de 18,77 sur 20, est élève du groupe scolaire catholique Saint Louis à Betafo. Le Sekoly Miaramilampirenena (SEMIPI) a aussi sorti un major à l’examen du baccalauréat. Il s’agit de Phaelino Raharison, avec une moyenne de 17,48 sur 20. Très peu d’établissements publics ont sorti des lauréats, à la session 2020.

Bourses d’études

Le chef de l’État a remis des certificats et des récompenses à ces lauréats des vingt-deux régions, ainsi qu’à la benjamine du baccalauréat, Laetitia Marie Francine Razafindrazaka, âgée de 13 ans. Elle a réussi cet examen avec une moyenne de 13,64 sur 20.

Ces majors vont rentrer chez eux, ce jour, avec plein de cadeaux : Rakibolana, ordinateur portable ou tablette, livret caisse d’épargne, bicyclette, calculatrice scientifique. Andry Rajoelina a promis   aux bacheliers de soutenir leurs études supérieures. « Nous allons faire de l’obtention de bourses d’études, une priorité. Ceux qui souhaitent poursuivre leurs études à l’étranger auront un soutien. Pour ceux qui décident de rester à Madagascar, l’État va faciliter les inscriptions dans les universités publiques. Ceux qui souhaitent étudier dans des universités privées bénéficieront, également, de soutien », précise le chef de l’État. Andry Rajoelina a encouragé les jeunes à bien travailler à l’école. « Vous allez contribuer au développement du pays, plus tard», s’est-il adressé à tous les jeunes.

Des enseignants méritants décorés

Andry Rajoelina a remis des distinctions honorifiques aux quarante-et-un enseignants méritants des quatre coins de l’île, qui ont été regroupés dans la capitale avec les majors aux examens officiels. Ils ont été élevés au grade d’Officier de l’ordre national Malagasy, au grade de Chevalier de l’ordre de mérite et d’autres ont reçu un médaille d’argent.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter