Accueil » Faits divers » Ambositra – Une location de voiture vire au meurtre
Faits divers

Ambositra – Une location de voiture vire au meurtre

La Mercedes Sprinter de la coopérative Madatrans.

Neuf hommes ont loué une Mercedes Sprinter à Antananarivo pour partir en province. Ils ont assassiné le chauffeur et son suppléant, hier, à douze kilomètres d’Ambositra.

Abomina­ble. Deux chauffeurs ont sauvagement été tués à coups de couteau, hier, sur la route nationale 7, entre Tsarasaotra et Sopirana, à douze kilomètres au nord d’Ambositra. Ce double homicide a été l’œuvre de neuf hommes.

Ces individus ont pris en location une Mercedes Sprinter, un taxi-brousse de Madatrans reliant Antanana­rivo et Vangaindrano. Ils roulaient vers le Sud. En cours de route, vers 2 heures du matin, le chauffeur suppléant a été poignardé. Il en est mort. Les circonstances de l’acte restent à déterminer à travers l’enquête de la police.

L’autre conducteur, au volant a, à son tour, reçu un coup de couteau. Il aurait brusquement freiné pour s’arrêter. Malgré ses blessures, il a réussi à descendre du véhicule et à s’en fuir. Il a fait de l’autostop et demandé de l’aide à un automobiliste. Celui-ci a immédiatement prévenu la police et l’a emmené au Centre hospitalier de référence régionale de Volafotsy à Ambositra.

Dans le coma

Le blessé a encore pu parler des malfaiteurs et de la location. Puis, il a plongé dans le coma, une fois sur son lit d’hôpital. Il a rendu son dernier souffle dans la matinée, vers 10 heures, selon la police nationale.

Sitôt avisés des faits, des policiers ont été envoyés sur les lieux du crime, mais les meurtriers ont déjà disparus. La police n’a trouvé que le véhicule avec le corps sans vie du chauffeur à bord. Elle l’a conduit jusqu’au commissariat pour les besoins de l’investigation. Les familles des défunts se sont déjà présentées à la police, tandis que le propriétaire du taxi-brousse devrait être en chemin, hier.

Les fins limiers de la police continuent la filature pour parvenir aux auteurs de cet acte qui dépasse l’entendement humain. Jusqu’à hier soir, aucune arrestation n’est intervenue. Les premiers éléments de l’enquête privilégient la thèse d’un vol de voiture qui a mal tourné. Plusieurs personnes seront auditionnées sur cette affaire.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi