Accueil » Régions » Agriculture et élevage – ProSol soutient les paysans relais dans le Boeny
Régions

Agriculture et élevage – ProSol soutient les paysans relais dans le Boeny

Le gouverneur Mokhtar Andriantomanga remet un vélo à un paysan relais.

Pour relancer le secteur primaire par la réhabilitation des sols, la coopération allemande dote les paysans relais d’équipements pour former d’autres agriculteurs.

Dans le cadre du projet de Protection et réhabilitation des sols pour améliorer la sécurité alimentaire (Pro Sal) à Madagascar, la coopération allemande à travers le GIZ a doté d’équipements cent paysans relais dans la région Boeny.

La cérémonie officielle de distribution de cent vélos, de posters et de semences s’est déroulée mercredi matin au siège de la direction régionale de l’Agriculture, de l’élevage et de la pêche, à Mahajanga-be. « L’objectif est de leur permettre de mener efficacement des activités d’animation dans les villages et dans les champs. Chaque paysan relais a pour mission d’en former quarante autres en partageant ses connaissances et en distribuant de petites quantités de semences (de mil et de sorgho notamment) afin de leur permettre de tester certaines pratiques culturales et de nouvelles cultures. Les activités sont directement mises en œuvre par les paysans pour améliorer la fertilité des sols sur 23 000 ha d’ici 2024. Le projet nécessite la participation de tous », explique le chef du service de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche de Boeny, Gédéon Andriamahefarivo.

Vaste projet

Le développement agricole est l’une des priorités de la région. Il se réalisera à travers plusieurs activités précisées dans la stratégie régionale de développement de Boeny qui doivent rejoindre les objectifs du Plan Émergence Madagascar et de la politique du ministère de l’Agriculture, de l’élevage et de la pêche (Maep). La protection des sols est l’une des dimensions importantes à prendre en compte pour atteindre cet essor agricole, car la production agricole est directement liée à la fertilité des sols et à leur protection. Sans un bon entretien de la fertilité, les rendements baissent au fil des années et les pluies érodent les sols, les sculptant dangereusement, creusant des lavaka.

Le ProSol est l’une des techniques de protection et de réhabilitation des sols placé sous la tutelle du MAEP et utilisées à Madagascar depuis 2018. Il se poursuivra au moins jusqu’en 2024. Le vaste projet est financé par le ministère fédéral de Coopération économique et du développement (BMZ) dans le cadre de la coopération allemande. Il se déploie sur sept pays d’Afrique et d’Asie .

Le gouverneur de la région Boeny, Mokhtar Andriantomanga, a félicité cette initiative d’équiper les paysans. « L’agriculture, l’élevage, la pêche et le tourisme sont les grands axes prioritaires du développement de notre région. Vous pouvez innover avec l’utilisation des kubota. Regroupez-vous par dix pour pouvoir acheter une machine et vous pourrez constater les rendements », exhorte-t-il.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter