Régions

Vakinankaratra – Les électeurs de Faratsiho rappelés aux urnes

Un bureau de vote peu animé, durant les communales du 27 novembre, à Antsirabe.

Si la victoire de 89 maires est officialisée dans le Vakinankaratra, les communales sont à refaire à Faratsiho.

Les requêtes déposées par les électeurs, candidats et société civile n’ont pas apporté de changements importants aux résultats provisoires de l’élection communale dans la région Vakinankaratra. La victoire des quatre-vingt-neuf candidats dans leur commune respective, a été ainsi confirmée par la proclamation officielle des résultats des élections communales par le tribunal administratif dans l’ex-province d’Antananarivo, dont la région Vakinankaratra, à la fin de la semaine écoulée.

À la suite de preuves irréfutables, une mauvaise organisation et de nombreuses anecdotes ont été observées durant la journée des élections et même durant la période postélectorale. Ce qui a entraîné l’annulation des opérations électorales à Faratsiho qui a favorisé le candidat de l’IRK au détriment du candidat du MMM. Les électeurs seront donc de nouveau appelés aux urnes.

Cette situation crée actuellement la polémique dans la ville de Faratsiho, d’autant plus que le lendemain de la proclamation officielle des résultats, le candidat du MMM et ses partisans ont effectué un sit-in en annonçant qu’ils contestent cette décision du Tribunal administratif. Aucune réaction populaire à cette déclaration n’a pourtant eu lieu depuis le début de la semaine bien que la tension entre les partisans des deux camps ne cesse de monter.

Promesse
Parmi les 89 maires nouvellement élus dans le Vakinankaratra, celui de la commune urbaine d’Antsirabe, Honoré Rasamimanana, issu du parti orange figure parmi les nouvelles têtes dans la région. Comme tous les autres candidats, son équipe et lui ont promis de nombreux projets de développement et du changement dans la gestion de la municipalité d’Antsirabe qui a pataugé dans la gabegie et les problèmes financiers depuis quelques années.
Beaucoup d’efforts attendent donc la nouvelle équipe, portant sur la régularisation urgente des problèmes internes de la commune, sur la réalisation de nombreux projets sociaux et économiques et, évidemment, sur la réalisation des projets présidentiels dans la gestion des collectivités territoriales décentralisées. Des réalisations qui seront jugées par la population. Celle-ci attend beaucoup de changements au cours de ce mandat qui vient de démarrer.