Economie

Ambilobe – Vohemar : Jusqu’à trois jours à moto pour les 154 km

« Godra ». Comme il fallait s’y attendre, les pluies diluviennes ont aggravé l’état de la RN5A, particulièrement les 154 km qui relient Ambilobe à Vohémar. Un entrepreneur qui habite Ambilobe a indiqué qu’il fallait une semaine pour faire le trajet en 4×4 et jusqu’à trois jours même, à moto. La boue épaisse appelée « Godra » dans le folklore local ne permet tout simplement pas de passer dans les points les plus noirs, après une averse. En période de pluie, seuls les 4×4 peuvent rallier les deux villes.

Les frais passent à 120 000 ariary contre 50 000 ariary en saison sèche. Le prix du trajet en taxi-moto peut
atteindre 150 000 ariary. Le chef du district d’Ambilobe, Solondady Pierrot Ramasy, souligne que la population attend beaucoup du bitumage de cette portion dont les travaux de réfection ont été lancés en avril dernier. « Cela devrait considérablement développer les échanges », estime-t-il dans la mesure où la RN5A relie les régions de Diana et de Sava. Il a tenu à indiquer que les travaux se poursuivent. Il s’agit de l’une des promesses du Président de la République durant la campagne.