Faits divers

RN7 – Un 4×4 broie une camionnette

Les dégâts sont importants sur les deux véhicules.

Une Toyota tout-terrain et une Renault Express se sont télescopées à Ambositra. Trois personnes se trouvent dans un état préoccupant.

Collision spectaculaire sur la RN 7. Mercredi après- midi aux alentours de 17 heures, un véhicule tout-terrain de marque Toyota Hilux a broyé une fourgonnette de marque Renault Express. Trois blessés graves sont dénombrés à bord de la camionnette. Le chauffeur du 4×4, seul à bord au moment de l’accident, a eu, pour sa part, plus de peur que de mal. L’accident s’est produit à la hauteur d’Antanimenakely Ambo­sitra, une localité située à 51 kilomètres de la ville d’eaux.
La collision s’est produite sur une forte descente, dans un tournant. Le 4×4 venait de Toliara et roulait en direction de Tana lorsqu’il s’est télescopé contre la Renault Express. Appartenant à une entreprise chinoise de travaux publics, le pick-up transportait du matériel de chantier et des chiens lorsque le pire s’est produit.
« La Renault Express s’est déportée de mon côté lorsqu’elle a négocié le virage. Une collision frontale était inévitable », relate le chauffeur du 4×4. Celui-ci a quitté Toliara mardi. Son voyage s’est bien déroulé jusqu’à ce que l’accident ne se produise. Alors que son voyage s’est bien déroulé, la collision l’a stoppé dans son élan à l’approche d’Antsirabe.

Double épave
La partie avant de la Renault Express est réduite en amas de ferrailles inextricables. Le bloc moteur s’est brisé et toute la face avant s’est pliée après une collision d’une violence inouïe. Le pare-brise ainsi que les vitres latérales ont dans la foulée volé en éclats. Les deux véhicules se sont immobilisés au beau milieu de la chaussée après la collision, bloquant ainsi la circulation au niveau du lieu du sinistre. Il a fallu que le fokonolona ainsi que la gendarmerie interviennent pour déplacer sur le côté de la route les véhicules impliqués dans l’accident pour que la circulation reprenne.
Alors que les blessés ont été d’emblée évacués à l’hôpital d’Antsirabe, abandonnant sur les lieux l’épave de leur fourgonnette, la gendarmerie a fait le constat.
Par ailleurs, la camionnette non plus n’est pas en état de rouler. Le radiateur est crevé et la direction est bloqué.
L’endroit où l’accident s’est produit n’est pas couvert par les réseaux des compagnies de téléphonie mobile.
« Cale fait deux jours que je suis coincé ici sans pouvoir informer mes patrons chinois. Je ne sais plus que faire. La nourriture et l’eau potable se font de surcroît de plus en plus rares », soupire le chauffeur du tout-terrain.
Les deux épaves sont immobilisées sur place.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter