Accueil » Economie » Finances – L’e-ariary se précise
Economie

Finances – L’e-ariary se précise

Quoique faisant l’objet d’appréhensions et de critiques, la monnaie virtuelle semble être le futur incontournable des transactions financières. La Banque centrale de Madagascar, BFM, s’y penche avec l’intention de rendre effectif l’eariary. Comme en témoigne cet appel d’offres pour la fourniture, l’installation et la mise en œuvre d’une solution de monnaie digitale de banque centrale qu’elle vient de lancer.

Cette solution est composée d’un socle technologique ainsi qu’une application à destination des utilisateurs finaux, application de paiements grand public en marque blanche par exemple, indique-t-on. La BFM, en mars 2021, a envisagé le projet e-Ariary qui consiste à mener des travaux de conception et de déploiement d’une monnaie digitale de Banque centrale, MDBC, à Madagascar . Cela s’inscrit dans une perspective visant, notamment, à affirmer la souveraineté de la monnaie nationale, soutenir les objectifs d’inclusion financière, maîtriser l’expansion de la circulation fiduciaire, et renforcer l’efficacité, l’efficience, la sécurité et la robustesse du système national de paiement à Madagascar, selon les motifs évoqués et invoqués autour de l’e-ariary.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter