Accueil » A la une » Élections – L’opposition tente de recoller les morceaux
A la une Politique

Élections – L’opposition tente de recoller les morceaux

Poignée  de  main  «  historique  »  entre  Roland  Ratsiraka et  Marc  Ravalomanana.

À l’unisson, des entités et personnalités d’opposition ont opéré une attaque en règle contre le pouvoir, durant une conférence, samedi. L’objectif est, aussi, de démarrer un mouvement commun.

Faire front commun. Cet objectif a été glissé à quel­ques reprises dans les prises de parole durant la conférence débat de samedi, au Carlton, Anosy. Un événement durant lequel les entités et personnalités se sont donné rendez-vous pour pilonner le pouvoir, mais également, essayer de démarrer un mouvement commun d’opposition.

Initié par le Groupe Panorama, une plateforme qui comprend, notamment, le Hery vaovao ho an’i Mada­gasikara (HVM), et le député Roland Ratsiraka, leader du parti Malagasy tonga saina (MTS), l’événement de samedi a réuni le gotha de l’opposition. Deux anciens présidents de la République y ont même participé, à savoir Marc Rava­lomanana, qui a fait le show au Carlton, et Hery Rajaonarimampianina, plus sobre, qui est intervenu par le biais d’une vidéo.

La gouvernance, les déviances vis-à-vis de la Constitution, les problèmes économiques et sociaux, les poursuites judiciaires contre des personnalités politiques ou économiques, la remise en cause de l’indépendance de la Haute Cour constitutionnelle (HCC), et de la future composition de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), ont été les sujets phares dans les prises de parole. Du classique. Le thème central de l’événement a été, Madagascar en marche arrière, comment sortir du gouffre.

Un point souligné comme le plus important de la résolution lue au nom du Groupe Panorama, est l’amélioration du cadre juridique des élections et une CENI neutre, et la digitalisation de la carte électorale. Le HVM qui est la locomotive de cette plateforme a, pourtant, confectionné les textes électoraux en vigueur, dont les modalités pour composer la formation permanente de la CENI. Maître Hery Rakotomanana, ancien président de cette Commission, a, par ailleurs, appelé à maintes reprises que les fichiers électoraux, notamment, la liste des électeurs soient digitalisés, mais en vain. Un appel lancé bien avant la présidentielle de 2018. «

Continuons à rassembler nos forces. C’est une lutte commune. Ensemble, nous serons plus forts », a déclaré Rachidy Mohamed, secrétaire général du HVM, et membre du bureau collégial du Groupe Panorama. « Nous avons comme point commun d’être opposants au pouvoir, une alliance est donc naturelle », a soutenu Marc Ravalomanana, durant une interview en marge de la conférence débat. Pour partir sur de bonnes bases, des différends interpersonnels comme celui du boss du Tiako i Madagasikara (TIM), et Roland Ratsiraka, ont été, de prime abord, mis à plat, samedi.

Conjoncturelle

Le leader du MTS a ainsi, fait part de son amertume contre l’ancien chef d’État, estimant que c’est ce dernier qui a ordonné son emprisonnement à deux reprises, du temps où il été maire de Toamasina. En réponse, le président du TIM a affirmé ne pas en être responsable. Pour la photo, les deux personnalités se sont serrées la main. Seulement, à l’instar du mouvement des soixante treize députés, en 2018, l’éven­tuelle alliance des entités d’opposition, escomptée samedi, pourrait n’être que conjoncturelle.

Le but est, vraisemblablement, de faire front unique pour faire plier le pouvoir, afin qu’il accepte d’adhérer aux préalables voulus par l’opposition avant la présidentielle de 2023. Après, ce sera chacun pour soi. Les gestes et les mots dits, samedi, l’indiquent. D’entrée, Harinaivo Rasamoelina, une des figures du Groupe Panorama a déclaré, notre organisation n’est pas dirigée par une, deux, ou trois personnes. Il s’agit d’une direction collégiale. Tous les membres ont voix au chapitre. C’est notre conception de la conduite des affaires nationale(….).

Cette différence de vue sur le plan organisationnel est justement la raison pour laquelle la première tentative de rassembler l’opposition sous une même bannière, au Panorama, Andrainarivo, en septembre 2020, a échoué. Les dix sept partis qui composent le Groupe Panorama, aujourd’hui, avaient alors refusé que Marc Ravalomanana, déjà président de la plateforme RMDM, soit le chef de file d’une grande coalition d’opposition. Reste à voir si cette seconde tentative débouchera sur une coalition formelle.

Samedi, chaque entité politique, chaque ténor politique ayant pris la parole se sont employés à faire valoir sa bannière et à s’illustrer comme le porte-voix ou la figure principale de l’opposition. Questionné sur une probable alliance de tous les opposants en vue de la présidentielle, Marc Ravalo­manana, plutôt déconcerté, a répliqué, il y a encore beaucoup de temps avant les élections. Ce qui nous rassemble, aujourd’hui, c’est que les conditions pour préparer l’élection ne sont pas réunies.

Avec ces mots, le fondateur de l’empire TIKO a révélé le secret de Polichinelle qu’il sera candidat à la présidentielle. Dans son discours d’anniversaire, le 6 novembre, Hery Rajaonarimam­pianina, lui aussi, a affirmé que le HVM sera de la partie. Déjà candidat à la présidentielle, à trois reprises, il est probable que Roland Ratsiraka ait en tête une quatrième tentative. Et d’autres personnalités pourraient s’ajou­ter à la liste des prétendants pour briguer la magis­trature suprême et tenter de rassembler les différentes forces politiques ou tenter de bousculer le semblant d’ordre établi.

1 commentaire

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

  • il y en a qui protestent, qui revendiquent, qui contestent…..moi, je fais qu’un seul geste: je retourne ma veste toujours du bon côté ………….ont chanté en coeur les particpants  » l’opportuniste » (J.DUTRONC) !!!