Océan indien

La Réunion – Alerte rouge sur les anguilles

La Fédération de pêche et de protection des milieux aquatiques va lancer une campagne de sensibilisation pour tenter de mettre fin à la baisse constante et préoccupante des populations d’anguilles à La Réunion. Un film est notamment en cours de réalisation.

Si on ne fait rien, deux des trois espèces d’anguilles présentes dans l’île pourraient disparaître purement et simplement de nos rivières d’ici une décennie s’inquiète l’animatrice-médiatrice scientifique Anaïs Grondin. Elle fait partie des deux personnes recrutées par la Fédération départementale de pêche et de protection des milieux aquatiques de La Réunion (FDAAPMA 974) suite à un appel à projets lancé par l’Agence française de biodiversité visant justement à reconquérir la biodiversité Outre-mer. Celui de la Fédération a été retenu avec un budget de
215 000 euros à la clé pour sensibiliser le plus grand nombre à la nécessaire protection des anguilles dont la pêche est très (trop) prisée localement. Si on parle souvent du bichique, les anguilles suivent la même courbe descendante en terme de population et surtout de stocks de géniteurs. Un chiffre : contre une population de géniteurs estimée à trois mille individus en moyenne sur la période 2000-2007, elle était de mille individus en 2018 pour l’anguille marbrée, pourtant l’espèce encore la plus présente dans nos cours d’eaux et la seule encore autorisée à la pêche. Pour encore combien de temps ?

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter