Régions

Campagne électorale – L’administration appelée à respecter sa neutralité

Administrateur civil de formation, également ancien journaliste, l’ancien chef de la région Boeny, Jaffar Saïd Ahmad, tente d’alerter les autorités sur la neutralité des services publics. « Un mot revient dans la bouche des citoyens et figure parmi les principes de cette campagne : la neutralité de l’Administration et l’impartialité des services publics. Il faut qu’il soit appliqué », exhorte-t-il.

La loi organique n°2018-008 du 11 mai 2018, relative au régime général des élections et des référendums, notamment dans son article 57, définit les dix principes qui régissent la campagne électorale. « Le respect de l’unité nationale et de l’esprit du Fihavanana Malagasy, la neutralité de l’Administration et l’impartialité des services publics, ainsi que l’impartialité du service public de la communication audiovisuelle assurée par les services de radiodiffusion et de télévision publics », énumère en partie, Jaffar Saïd Ahmad.

« Il ne faut pas non plus occulter l’article 60 qui stipule que tout fonctionnaire civil ou militaire, et agent non encadré de l’État et des collectivités territoriales décentralisées sont soumis à des obligations de neutralité, d’assiduité, de plein emploi et d’honnêteté », achève-t-il.

Pêle-mêle

Par ailleurs, à Mahajanga, des affiches de quelques candidats aux élections municipales, surtout des candidats-conseillers, sont mélangées avec celles des candidats au poste de maire. Or, il est prévu que les deux affiches doivent être bien distinctes et séparées, selon l’article 20 de la loi électorale n°2019-1541, concernant les emplacements des affichages des candidats.

De plus, des affiches de candidats sont également déchirées par des individus malveillants. Le tableau d’affichage est vide pour certains. Des plaintes et contestations ont été déposées auprès de la Ceni et de l’Ovec locaux.

 

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter