Accueil » Océan indien » Famine à Madagascar – La Réunion débloque 150 000 euros
Océan indien

Famine à Madagascar – La Réunion débloque 150 000 euros

Beaucoup de gens, dont des enfants, sont touchés par cette catastrophe humanitaire qui dure depuis plusieurs mois dans le sud malgache.

Solidarité pour le sud de Madagascar. La Réunion n’est pas restée insensible, et a débloqué une aide financière d’urgence importante.

FACE à l’étendue de la catastrophe humanitaire qui a lieu depuis plusieurs mois dans la région d’Androy, dans le sud malgache, la Réunion a choisi d’être solidaire. Réunis en commission permanente, les élus ont voté l’attribution d’une aide d’urgence de 150 000 euros, dont une partie provient des fonds européens, pour lutter contre la famine qui sévit depuis plusieurs semaines à Madagascar.

Pour une aide efficace, la collectivité veut intervenir auprès d’ONG déjà présentes sur place comme le GRET à travers l’opération Kere 2020 ou la fondation du Père Pedro. La Réunion, via ces fonds, entend acheter des denrées alimentaires qui seront distribuées sur place, mais aussi construire des puits pour amener de l’eau qui fait tant défaut depuis des mois à la population.

Aide d’urgence

«Il y a une situation épouvantable actuellement à Madagascar. Il s’agit d’accompagner l’aide d’urgence. En plus des denrées alimentaires, il s’agit de permettre les investissements pour construire des puits et compléter les dispositifs internationaux. Nous travaillons avec Air Austral pour une mobilisation la plus rapide possible, dans l’esprit de l’opération Kere qui a eu lieu en 2007 avec une aide d’urgence mais aussi à moyen et long terme», a indiqué Didier Robert dans le JT de Réunion la 1ère hier midi. «Je lance cet appel à la solidarité des Réunionnais. Il y a cette solidarité naturelle et humaine que nous devons avoir pour nos voisins malgaches.»

Les deux objectifs de la collectivité vont dans le sens de l’opération Kere 2020. L’association Kere, pilotée par Jean-Marc Collienne, a mandaté le GRET pour intervenir sur place auprès de la population malgache qui manque de tout actuellement. Spécialisée dans le développement solidaire, l’ONG a été retenue parce qu’elle intervient régulièrement dans le sud de Mada­gascar où sévit la famine. Six mille personnes vont à terme pouvoir bénéficier de cette aide d’urgence. L’objectif est d’apporter un appui alimentaire d’urgence dans plusieurs villages…

1 commentaire

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

  • 350 000 euros au total pour être plus précis ! Pour nous c’est clairement une insulte à cette population du sud de Madagascar . La région de l’île de La Réunion qui gave en subvention Air Austral par exemple aurait pu manifester moins de condescendance vis à vis de Madagascar . Cette aide dérisoire véritable TIP TOP n’est pas à la hauteur du prestige de La France 5ième puissance économique mondiale . La COI est une coquille vide et l’AFD joue le mort . Ce n’est pas avec un tel mépris de notre pauvreté que l’ancien empire colonial pourra espérer garder son influence par le rayonnement de la langue Française . Et les récents propos teintés d’arrogance et de provocation du nouveau préfet des TAAF Monsieur Charles Giusti sur la souveraineté des îles éparses vont encore crisper les relations entre les deux pays . Voyons voyons le Japon a bien investi plus de 1,4 millions de dollars pour l’extension de la pipeline pour l’approvisionnement en eau de cette région . Et que dire aussi des apports en aides substantielles d’ordre alimentaires , financiers et matériels du PAM et de l’USAID .