Accueil » Régions » Vaccin Jenssen – Cinq mille doses uniques pour le Boeny
Régions

Vaccin Jenssen – Cinq mille doses uniques pour le Boeny

Les candidats à la dose unique à Mahabibo lundi.

Depuis lundi, la population des districts de Boeny a été vaccinée au Jenssen. Les personnes inoculées du Covishield, ont reçu l’Astrazeneca en guise de deuxième dose.

Le lancement du vaccin Jenssen ( Johnson-Johnson) dans la région Boeny s’est déroulé lundi au vaccinodrome de Mahabibokely. Cinq mille doses uniques seront réparties dans les six districts de la région Boeny.

Contrairement aux premières doses de Covishield en mai, les forces de l’ordre de la Police nationale, la Gendarmerie nationale et de l’Armée ont rejoint le site de vaccination installé à la direction régionale de la Santé de Boeny à Mahabibo. Hier matin, la séance de vaccination leur a été réservée et les retardataires seront reçus dans une semaine. En revanche, cette matinée sera consacrée à la vaccination du personnel de la Santé de Boeny et les retardataires reviendront dans une semaine également.

« Le public sera accueilli dans l’après-midi durant ces deux jours. Les vaccinateurs travaillent en journée continue de 8 heures à 17 heures et toute la matinée du samedi. Il est strictement interdit de changer de vaccin, ceux qui ont déjà reçu la première dose de Covishield doivent recevoir l’Astrazeneca pour éviter tout risque d’incompatibilité. Quant à la dose unique de Jenssen (Johnson-Johnson), elle sera administrée à ceux qui décident de se faire enfin vacciné n’ont pas encore été vaccinés », fait remarque le directeur régional de la Santé publique de Boeny, le Dr Solange Hoasy. Les candidats à cette dose unique Jeunes, adultes, personnes âgées, personnes vulnérables se sont rués au vaccinodrome dès la première journée, lundi.

En outre, 71% des doses d’Astrazeneca ont déjà été administrées depuis le début de l’inoculation. Soit, plus de quatre mille cinq cents personnes vaccinées dans la région Boeny : plus de trois mille huit cents doses injectées dans le district de Mahajanga I, cent quarante neuf à Mitsinjo, cent soixante seize dans le district de Marovoay, centre quarante quatre dans Soalala, cent quarante et un dans Mahajanga II, soixante personnes vaccinées à l’Astrazenica dans le district d’Ambato Boeny.

1 commentaire

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

  • Madagascar a été le premier à proposer un traitement à base biologique-verte contre le Covid-19. Aujourd’hui, l’île s’est appuyée sur les solutions des grandes sociétés pharmaceutiques. Ce qui inquiète, c’est qu’en Occident, Pfizer et Moderna sont principalement utilisés sur le marché. Madagascar et l’Afrique n’utilisent aucun des antivirus ci-dessus : faut-il s’inquiéter ?…