Accueil » Chronique » Les études de Tsiky et Finaritra
Chronique

Les études de Tsiky et Finaritra

La place des enfants est dans le sanctuaire de l’école. À apprendre et se donner des outils pour la vie, la leur propre, qui ne sera pas sans conséquences sur celle de la nation. C’est à ce titre que je relaie exceptionnellement cet appel à l’aide d’abord partagé dans notre réseau des Anciens du Collège Saint-Michel.

C’est l’histoire de deux soeurs (Tsiky et Finaritra) et de leur mère, malheureusement au chômage technique depuis mars 2020 et le déclenchement de l’alerte Covid. À 18 ans, Tsiky est donc titulaire de deux baccalauréats (Bac A2 en 2020 et Bac D en 2021), tandis que sa soeur Finaritra (10 ans) étudie à l’école Sainte-Thérèse Ilanivato tenue par les Carmélites.

Avec l’aide des soeurs Franciscaines, leur mère vient déjà difficilement à bout d’un loyer mensuel (80.000 ariary) et de la facture de la Jirama (60.000 ariary). Mais, ce n’est pas pour ces factures que les deux soeurs appellent aujourd’hui à l’aide, mais pour pouvoir continuer leurs études : Finaritra veut devenir pédiatre ; quant à Tsiky, elle compte poursuivre des études en Agronomie et en Architecture, en meme temps qu’approfondir ses connaissances en langues étrangères, comme le mandarin ou l’anglais.

Le Collège Saint-Michel a accordé à Tsiky un demi-tarif pour son année de Terminale D. Je sais d’expérience les facilités dont sait faire preuve l’économat de ce Collège jésuite dont les écolages figurent parmi les plus modiques des écoles privées de la Capitale.

Ce serait tellement malheureux que ces jeunes filles doivent abandonner leurs études faute d’argent. Leur cas, hélas, n’est pas unique et un fonds national devrait garantir contre cet autre fléau de la déscolarisation pour raisons économiques. En attendant, peutêtre que cette Chronique interpellera-t-elle mes amis des clubs de service ou des mécènes que leur simple histoire aura émus.

J’imagine le courage à transgresser la pudeur pour livrer ainsi publiquement le récit de sa vie. Il y a là du désespoir. L’école et les études, dont je veux continuer à croire le potentiel d’ascenseur social, leur sauvegardera la dignité.

Tsiky et Finaritra

Email : tsikyaroniavom@gmail.com

Mvola : +261344373289

Airtel : +261331383230

Orange : +261325522757

FB : Mendrikiniaina Tsiky

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter