Accueil » Magazine » Pandémie – Le nombre de cas graves en baisse
Magazine Santé

Pandémie – Le nombre de cas graves en baisse

Le nombre des cas guéris a augmenté dans dix régions selon le bilan du CCO.

A côté de la révélation de d’un décès supplémentaire lié au coronavirus dans la région Analamanga et un autre dans la région de Diana, l’effectif des nouveaux contaminés et des cas graves entre en régression. Hier, douze cas positifs sont détectés à partir de cinq cent six tests réalisés dont quatre effectués par technologie GenExpert. Pour la Professeure Hanta Marie Danielle Vololontiana, « Il est question d’un taux de positivité de l’ordre de 2,3 % ». A la chaîne de télévision nationale hier, la journaliste au plateau a expressément exprimé des « remerciements à l’endroit de la Professeure Hanta Marie Danielle Vololontiana ». Tandis que quarante-trois guéris sont rapportés hier, le nombre de malades en traitement en ce moment s’élève à mille cent quarante-trois. En deux jours successifs, une diminution des patients en état grave est observée.

Alors qu’avant-hier le nombre de patients en état grave a diminué de trois, l’effectif restant s’est réduit de quatre hier. Au total, trente malades du coronavirus en traitement sont en état grave. « Dix-sept d’entre eux sont localisés dans la région Analamanga », selon la Professeure Hanta Marie Danielle Vololontiana. Cette porte-parole du centre de commandement opérationnel de la lutte contre le covid-19 aborde « l’augmentation du nombre de guéris et la diminution de celui des contaminés ». En dépit de la libéralisation des contacts et de la circulation, la capitale a enregistré depuis le début du second semestre de cette année, le nombre minimal de nouveaux contaminés. Neuf personnes supplémentaires ont contracté le coronavirus pendant les dernières vingt-quatre heures à Antananarivo. Toujours hier, le nombre des guéris a augmenté dans dix régions.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi