Accueil » A la une » Match amical – Plusieurs alternatives au choix pour les Barea
A la une Sport

Match amical – Plusieurs alternatives au choix pour les Barea

Les Barea connaîtront leurs futurs adversaires cette semaine.

Les Barea doivent disputer un match amical au mois d’octobre. La Fédération décidera prochainement du futur adversaire de la sélection.

Quelle équipe affrontera la sélection malgache en octobre? Les Barea doivent disputer un match amical, durant la fenêtre internationale du mois d’octobre. Et ce, afin de se préparer à la double confrontation avec les Éléphants ivoiriens en éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations. Cependant, on ignore pour l’instant le nom de leurs futurs adversaires. La Fédération Malgache de Football tranchera sur le sujet cette semaine.

La première alternative concerne le Burkina Faso. Il s’agit du 11ème pays africain au classement de la FIFA. Soit dix places de mieux que Madagascar, 21ème du FIFA Ranking. « On a reçu une invitation du Burkina Faso. C’est un bon sparring-partner. On a évalué le budget nécessaire pour ce match. On peut très bien couvrir les coûts. Le match pourrait alors se jouer au Portugal », explique-t-on auprès de la Fédération. « Nicolas Dupuis a aussi proposé une autre formation, le Swift Hesperange. Il s’agit d’un club qui évolue en première division luxembourgeoise », ajoute-t-on auprès de la FMF. Le Swift compte un Barea dans son effectif, le nouveau venu Hakim Abdallah.

Vie de groupe

Hier, le sélectionneur a apporté quelques éclaircissements : « J’ai fait quelques propositions à notre Fédération qui va trancher et choisir. Je remercie le Comité exécutif d’avoir accepté de faire un stage. Ce qui est primordial pour la cohésion et l’intégration des nouveaux. Travailler une semaine ensemble est important pour les automatismes sur le terrain et la vie de groupe. Enfin, la possibilité de jouer un match amical s’avère coûteuse et difficile à mettre en place, du fait qu’il nous est impossible de jouer en France (interdiction) ». Le technicien français a également abordé le cas burkinabé : « C’est bien moi qui ai contacté le Burkina Faso pour jouer au Portugal et qui en ai parlé à la FMF ».

On attend donc la position de la Fédération par rapport à ces deux alternatives. Le choix se pencherait plutôt vers le Burkina Faso du fait de son statut, d’après les bruits de couloir à Isoraka. Une chose est sûre, il faudra impérativement se regrouper et jouer en octobre. Peu importe le sparring-partner et peu importe le lieu de la rencontre. Avant d’affronter les Éléphants ivoiriens, les Barea ont besoin de se retrouver pour relancer la machine.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi