Accueil » Actualités » Transfusion sanguine – Une seule banque de sang pour tous les hôpitaux
Actualités Social

Transfusion sanguine – Une seule banque de sang pour tous les hôpitaux

L’approvisionnement en poches de sang incombe en totalité à la banque de sang du Centre national de Trans­fusion sanguine (CNTS) à Ampefiloha, en ce moment. « La banque de sang du Centre hospitalier Soavinandriana (CENHSOA) a assuré le ravitaillement de quelques cliniques privées, mais comme elle est temporairement fermée, toutes les cliniques privées, ainsi que le CENHSOA, ont recours à nos services, en ce moment », a souligné le Dr Valisoa Andriambelo, chef de service assurance de qualité au niveau du CNTS. C’était à Ankadimbahoaka, hier, lors d’un don de sang organisé par le groupe Filatex.
Cette légère augmentation des besoins au niveau de la banque de sang du CNTS n’aurait pas d’impact sur le ravitaillement des malades dans les hôpitaux publics, les indispensables bénéficiaires du CNTS. « Les cliniques privées ne représentent que 10% de nos attributaires, donc, on a assez de poches pour tout le monde, pour le moment », continue ce médecin.
Un malade hospitalisé dans une clinique privée paie 85 000 ariary pour pouvoir bénéficier d’une poche de sang. «Ce prix équivaut aux prix des équipements, dont les poches et les réactifs», a précisé un responsable du CNTS. Pour les malades des hôpitaux publics, une poche est totalement gratuite, car l’Etat fournit les équipements nécessaires. Toutefois, un malade doit fournir deux poches de sang, pour chaque poche consommée, pour assurer les épargnes au niveau de la banque de sang.
Le problème de stock, rencontré auparavant, commence à se desserrer. Les fortes mobilisations en dons de sang, comme celle organisée par le groupe Filatex, et l’augmentation des donneurs bénévoles, ont permis cette amélioration, d’après les responsables du CNTS.

Miangaly Ralitera