Accueil » A la une » Coopération militaire – Madagascar et la France resserrent les rangs
A la une Politique

Coopération militaire – Madagascar et la France resserrent les rangs

Les deux ministres  Richard Rakotonirina (Madagascar) et Sébastien Lecornu (France), lors de leur rencontre.

Consolidation de la coopération bilatérale en matière de sécurité et de défense. Ce sont les mots utilisés dans une communication du ministère de la Défense nationale, hier. Il s’agit de l’objet de la rencontre entre le général Richard Rakotonirina, ministre de la Défense nationale, et de son homologue Sébastien Lecornu, ministre des armées de France.

La rencontre d’hier s’est déroulée en marge de la participation d’une délégation conduite par le ministre de la Défense nationale, à l’événement Eurosatory. Un salon international sur la défense et la sécurité qui se tient à Paris jusqu’à vendredi. Une participation «à l’invitation du ministre des armées de France», note le général Richard Rakotonirina. Durant une brève déclaration, le membre du gouvernement souligne, du reste, «la maturité de la coopération militaire entre les armées malgaches et françaises”.

Sur sa lancée, le ministre Rakotonirina fait écho à la communication faite par son département en indiquant, “une des raisons de notre présence ici est pour renforcer et améliorer, sur tous les plans cette coopération”. Selon les informations, cela devrait se traduire par plus de soutien matériel, en formation et en stage pratique destinée à l’armée malgache.

Innovation

Après la polémique sur la signature de la coopération militaire entre Madagascar et la Russie, la participation à l’Eurosatory et les rendez-vous en marge de l’événement de Paris, est une occasion de démontrer la diplomatie militaire tous azimuts de la Grande île. Des conférences et des débats sont prévus dans le cadre du salon.

D’une chose l’une, le ministre Rakotonirina a profité de ce rendez-vous international pour rencontrer des partenaires militaires de Madagascar, comme la Chine, mais également, de potentiels partenaires comme Chypre. En ces temps où différentes crises secouent la planète, le salon Eurosatory propose, également, différentes innovations en matière de défense et de sécurité. C’est sous le sceau de l’innovation, justement, qu’il est placé. L’événement est donc aussi une occasion de faire des prospections sur différents équipements qui pourraient servir dans la Grande île.

Le contexte de la guerre en Ukraine et la tension qui tend à se globaliser font que les matériels de guerre hightech sont à foison. Selon les explications, plusieurs pays, voulant anticiper un élargissement du conflit dans l’Est de l’Europe, souhaitent renforcer leur équipement militaire. Pour Madagascar, le souci est ailleurs. La sécurité intérieure, en renforçant les moyens de surveillance et d’intervention aérienne est un des centres d’intérêts malgaches à l’Eurosatory.

Le général Rakotonirina a ainsi pris son temps dans les stands proposant des drones militaires. Le salon concerne la défense nationale et la sécurité au sens large du terme. Aussi, les innovations pour faire face aux conséquences des changements climatiques, ou encore, aux pandémies y sont, également, exposées. La délégation malgache a, notamment, fait part de son grand intérêt pour les équipements agricoles qui y sont présentés.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter