Social

Santé – La prise en charge coûteuse pour les maladies articulaires

« Pour traiter une maladie comme le polyarthrite rhumatoïde, le traitement revient à une somme de 250 000 ariary par semaine alors qu’il s’effectue à vie », constate le Docteur Hoby Nomena Rakotomalala, Rhumatologue au niveau du Centre Hospitalier Univer­sitaire de Morafeno à Toama­sina. Le coût dissuade les malades à achever leurs traitements selon encore ce médecin. D’après ses explications, la plupart des patients pris en charge au sein du service abandonnent le traitement au bout de cinq ans ou lorsqu’ ils ne ressentent plus de douleur. Le traitement devient ainsi limité dans la mesure où, en plus d’être coûteux, plusieurs médicaments ne sont pas encore disponibles dans le pays : « Nous restons toujours sur des médicaments basiques jusqu’à présent puisque la plupart des médicaments n’existent pas ici. Les malades sont alors contraints d’acheter à l’étranger » indique le médecin. La polyarthrite rhumatoïde est une maladie des articulations, elle touche généralement les quinquagénaires. Le risque majeur étant que cette maladie peut aboutir jusqu’au blocage des articulations si elle n’est pas traitée à temps.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter