Social

Antananarivo – Réfection des points noirs dans la capitale

La réfection des points noirs dans la ville d’Anta­nanarivo voit, enfin, le jour. Le ministère de l’Amé­nagement du territoire, de l’habitat et des travaux publics a lancé les travaux, dans la nuit du 12 juin. Trente routes regroupées dans cinq zones sont concernées. Les trois entreprises chargées des travaux ont dix mois pour les réaliser. Il s’agit de travaux de nuit, les techniciens travailleront entre 21 heures et 5 heures du matin.
Il n’y a pas de point-à-temps. Les entreprises devraient rester un certain temps sur chaque point noir. Elles seraient garantes de
la qualité des travaux terminés. « Ce sont avec ces nids de poule que les bons de commande ont été faits. Si des défauts techniques sont constatés, l’entreprise responsable devra refaire les travaux gratuitement », indique Solomanoro Andria­malala­vonjy, directeur régional de l’ATHT auprès du ministère.
Les routes d’Antana­narivo se sont détériorées. Les chaussées à Ambodi­vona, aux 67 Ha, à Ambohi­po, à Tsaralalàna, et à Isotry, sont devenues presque impraticables, engendrant des embouteillages monstres.