Régions

Anosy – Insécurité grandissante à Amboasary-Sud

L’insécurité règne dans le district d’Amboasary-Sud. 

Inquiétude. Depuis quelques mois, les dahalo sèment la terreur dans la partie de Tsivory, district Amboasary Sud, région Anosy.
Jeudi dernier, un propriétaire de zébus a reçu une balle tirée par ces malfaiteurs. Face à cette situation, les habitants envoient un appel de détresse aux autorités compétentes.

« Le blindé des forces de l’ordre était venu à Amboasary pendant la descente du Président de la République au mois de mai. Nous avions espéré que la situation allait évoluer favorablement », déplorent les habitants de Tsivory.
« Cependant, sans intervention dans les zones rouges, le blindé a été ramené à Antananarivo en vue de la parade militaire à Mahamasina, pendant la fête nationale. Nous nous demandons si la fête est plus importante que la sécurité de la population. De plus, le capitaine de gendarmerie Faneva, promu Chef d’escadron, qui avait maintenu la sécurité n’est plus dans la région Anosy mais affecté ailleurs », s’insurgent-ils.

En fait, toute la région Anosy souffre d’une insécurité latente. Il n’y a presque pas de jour sans qu’une attaque de dahalos ne soit pas signalée dans les districts où les éléments de l’Armée ou de la gendarmerie ne sont pas présents ni visibles de temps à autre au cours d’une opération de dissuasion.

En outre, la région figure parmi celles qui ont des problèmes dus au changement climatique.
En résumé, la population veut la présence permanente des forces de sécurité, lesquelles doivent être fermes et audacieuses à l’encontre des dahalos qui se sentent comme en pays conquis.

15

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter