Faits divers

Alasora – Un gendarme et sa bande arrêtés

Des dispositions ont été prises par le fokonolona pour réduire les actes de banditisme.

En se heurtant au fokonolona, un gendarme et ses six compères n’ont trouvé aucune issue. Ils ont été pris en flagrant délit de vol de fût.

Coup de théâtre à Alasora. Dans la soirée d’avant-hier aux alentours de 21h 30, sept mal- faiteurs, dont un gendarme en service, sont tombés dans les mailles des filets tendus par le fokonolona. Ce résultat est le fruit des patrouilles et de surveillance nocturne initiées par les habitants d’Ankadievo Alasora, en collaboration avec les forces de défense et de sécurité locales, dont le commissariat de police à Alasora et le poste avancé de la gendarmerie.

La bande s’est retrouvée nez-à-nez avec les membres du comité de vigilance alors qu’elle était en train de transporter des barils de bitume dérobés dans une entreprise sise dans le quartier. Les malfaiteurs avaient déjà réussi à faire main basse sur les fûts lorsqu’ils se sont fait coincer. Les voleurs qui ont réussi à faire sortir leur butin de l’enceinte de la société et à les déplacer jusqu’aux rizières afin de les dissimuler pour ensuite les embarquer dans la pénombre lors des faits suspects, ont mis la puce à l’oreille du fokonolona.

Cernés
« Les malfaiteurs se sont fait repérer à environ 200 mètres de l’enceinte de l’entreprise où les fûts ont été subtilisés. L’alerte a été
aussitôt donnée et ils n’ont trouvé aucune issue », relate Jean Sébastien Ramanankirahina, riverain d’Ankadievo.
Cernés, les voleurs n’ont pas pu aller bien loin. Au total, neuf fûts ont été pris en leur possession. D’emblée, le commissariat de police à Alasora a été averti et a aussitôt envoyé des éléments à la rescousse. « Lors des identifications, il s’est avéré que le gendarme ppréhendé est en service à la compagnie territoriale de la gendarmerie nationale de Tana ville. Il était au repos de service lorsqu’il s’est fait cueillir. Le quidam est gendarme de première classe, soit trois barrettes », poursuit Sébastien Ramanankirahina. Informés de la situation, les supérieurs hiérarchiques du gendarme appréhendé se sont dépêchés sur les lieux. Le commissariat de sécurité publique à Alasora est saisi de l’affaire. Les sept suspects, y compris le gendarme sont placés en garde à vue.
Aucun blessé n’a été, en revanche, signalé lors de l’arrestation. Le passage au parquet de la bande est attendu ce jour.

 

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter