Accueil » Actualités » Police nationale – Démission collective du cabinet
Actualités Faits divers

Police nationale – Démission collective du cabinet

Néant. Cabinet vide jusqu’ à maintenant pour le ministère de la Sécurité  publique. Aucune nomination n’a encore été effectuée depuis que l’ensemble du cabinet a soumis le 24 mai, une lettre de démission collective. Un peu plus de deux mois après son accession à la tête de ce département ministériel, le commissaire divisionnaire Norbert Anandra, ministre de la Sécurité publique n’a pas encore constitué son équipe au sein du cabinet.
Alors que les conseillers techniques ainsi que les inspecteurs ont jeté le gant depuis maintenant près de trois semaines, le directeur de cabinet démissionnaire assure encore la gestion des affaires courantes.
Bien que les textes en vigueur stipulent que la constitution du cabinet soit à la  discrétion du ministre, qui procède aux nominations par arrêté ministériel, sans passer par le conseil, son accouchement ne semble pas tache aisée, non seulement pour le ministère de la Sécurité publique, mais également pour certains départements, dont les ministres du gouvernement Ravelonarivo, ont été remplacés. Pour celui de la Sécurité publique, cinq anciens directeurs vont pour leur part travailler à l’extérieur, dans le cadre de missions de l’Organisation des Nations Unies (ONU), dans des pays secoués par des troubles.

S.A.