Accueil » Actualités » Alors, Euro ?
Actualités Sport

Alors, Euro ?

Podolski, poil à gratter de la Mannschaft
«Je pense que 80% des hommes, comme vous ou moi, se grattent les c…» L’attaquant allemand a encore une fois prouvé qu’il n’avait pas sa langue dans sa poche. Et qu’il savait provoquer l’hilarité des journalistes en conférence de presse. La raison de cette sortie  Une tentative de voler au secours de son sélectionneur Joachim Löw, risée du web depuis dimanche et le match contre l’Ukraine au cours duquel il a été pris la main dans le sac par les caméras de télévision en train de se gratter les parties intimes.

Götze, « j’ai pas touché »
Comment passer de héros à zéro en l’espace de deux ans  Demandez à Mario Götze. Buteur providentiel en final du Mondial-2014 pour l’Allemagne, Götze n’a depuis jamais confirmé son statut de potentielle grande star du football mondial. Un exemple: dimanche, contre l’Ukraine, le N.9 de la Mannschaft a dû attendre très exactement 18 minutes et 26 secondes pour… toucher son premier ballon.

Fais attention, Gigi
L’image a déjà fait le tour du web. A la fin du match Belgique-Italie (0-2), l’emblématique gardien des Azzurri Gianluigi Buffon a voulu fêter la victoire avec ses supporteurs en sautant pour attraper la barre transversale de son but. Mais ce genre de cabriole n’est plus vraiment de son âge (38 ans) et Gigi s’est lamentablement raté pour finir les quatre fers en l’air au fond de ses filets…

Commentaires féminins
Fatigués du sérieux des commentaires de Margotton et Lizarazu sur TF1  Alors branchez-vous sur le site de la Dépêche du Midi mercredi soir pour suivre le match France-Albanie, commenté par deux comédiennes toulousaines spécialistes du match d’impro. Mélissa Billard et Camille Dintrans-Bouilhou, fille de l’ancien capitaine du XV de France Philippe Dintrans, vont tenter de «casser les codes et d’apporter une touche féminine et humoristique à cet Euro». Le «spectacle» se déroulera depuis le café-théâtre des 3T à Toulouse, où le match sera diffusé sur écran géant.

Textes: AFP