Opinions

Texto de Ravel – Big up pour le Premier arrondissement

Satisfaction garantie ! Un mot qui ne colle généralement pas avec l’administration à Madagascar qui est reconnue pour sa lenteur, la corruption, l’opacité et tant d’autres choses négatives. La manière de travailler au sein du Premier Arrondissement de la Commune Urbaine d’Antananarivo pourrait être citée parmi les rares exceptions. Du moins, pour le traitement des papiers administratifs comme les actes de naissance, les actes de décès ainsi que les autres services comme la légalisation, certification des documents. Certes, tout ne peut pas être tout à faire rose mais l’effort mérite vraiment des reconnaissances exceptionnelles.
Pourquoi exceptionnelles ? Pour au moins deux choses : la démarche est novatrice et la qualité du service s’est améliorée dans le temps. L’adjoint au maire Serge Rakotomavo, au temps du maire Andry Nirina Rajoelina a eu la bonne idée de concentrer en un lieu toutes les étapes qu’un simple papier doit faire pour être traité au sein de son arrondissement. Au lieu de faire faire aux citoyens les allées et venues, les montées et les descentes pour faire signer, pour payer, pour tamponner un papier, il a réuni tout ce beau monde dans la grande salle au premier étage du bureau du premier arrondissement. Ainsi, tout se fait à la chaine et cela évite pas mal de déboire et de temps perdu.
La démarche est novatrice car on connait tous qu’avant et même jusqu’à maintenant dans de nombreux bureaux administratifs, on peut passer toute une journée, voire une semaine pour tenter d’arracher une signature à un responsable. La manière de travailler a été très efficace et a été très vite adoptée par les autres arrondissements. Seulement, dans beaucoup d’entre eux, elle n’a pas fait long feu car elle a coupé l’herbe sous les pieds de certains ou plutôt a coupé le « petit café ». Notons que « petit café » désigne le pot-de-vin que l’agent administratif vous demande pour traiter votre dossier.
Un texto spécial pour applaudir les agents du premier arrondissement de la Commune Urbaine d’Antananarivo. Une reconnaissance surtout pour le fait que la qualité du service s’est améliorée au fil du temps. Une autre chose qui n’est point commun dans la manière de travailler à Madagascar. Pour preuve, à leurs ouvertures et quelques années après les restaurants ici et là n’arrivent presque jamais à garder le même standing.
A notre grand étonnement, l’espace de coworking au premier arrondissement a fait peau neuve. Si avant, c’était une succession de tables de bureaux où les agents travaillaient, maintenant, il y a des comptoirs. Certes, on pourrait dire que c’est juste esthétique mais cela montre une ferme volonté d’améliorer le service pour les citoyens. La salle est très bien entretenue. Le sol est bien ciré et nettoyé. Des agents sont postés dès l’entrée pour trier qui va où. Puis au premier étage, un second agent renseigne et coordonne les gens.
En moins de trente minutes, on est sorti de là. Satisfaction garantie. On voit bien que malgré le travail énorme qui les attend tous les jours, les agents du premier arrondissement ont amélioré leur service en apprenant par eux-mêmes. Cela mérite un texto spécial pour les encourager à mieux faire et pourquoi pas, pour un plaidoyer en haut lieu afin de les gratifier du travail loyalement accompli depuis ces dizaines d’années. Merci à chacun de vous, messieurs et mesdames !

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter