Faits divers

Minutes

Une voleuse arrêtée aux 67ha
Une jeune fille ayant dépouillé deux bagues en or et une autre en argent d’une fille de 16 ans, le 22 mars à 11h, dans un coin aux 67 ha, s’est fait arrêter lundi. Sa victime s’est, bel et bien, souvenue de son visage et l’a immédiatement signalée à la police. Enquêtée au commissariat, elle a tout avoué, selon le service de l’information de la police Nationale.

Un homme tente de violer une mineure
Un pickpocket équipé d’un long sabre a tenté d’abuser d’une fille de 16 ans dans le fokontany d’Antsahalavabe, commune urbaine de Soavinandriana, lundi. Il a été dissuadé et capturé par le fokonolona. Après avoir bu, il aurait offert de l’argent à sa cible pour pouvoir réaliser ses désirs lubriques qui ont heureusement été avortés. Il vient d’être livré à la Justice.

Alerte nuitamment à Ampitatafika
Des coups de sifflet ont été entendus depuis ces trois dernières nuits, dans les environs d’Ampitatatafika signalant une certaine attaque. Or, la gendarmerie n’a rien constaté comme vol, mais uniquement deux coups de feu successifs tirés par un habitant d’Ambohimangidy. La patrouille continue pour mettre fin à ces troubles.

Un quinquagénaire interpellé sur le fait
Un homme âgé d’une cinquantaine d’années a été surpris aux 67 ha, alors qu’il a été sur le point de voler les boucles d’oreilles en or d’une femme, dans un arrêt de bus, jeudi 9 mai, vers 17h 30. Il a été trahi par ses gestes suspects qui ont amené les policiers en civil à l’appréhender. Ce quinquagénaire a déjà été incarcéré trois fois pour le même acte.

Un trio voleur pisté
Pris en filature, un jeune homme qui s’est forgé une réputation dans le vol de motos à Mandroseza vient d’être interpellé avec ses deux complices, vendeurs de ses butins. Samedi à l’aube, ils étaient trois individus à se faire remarquer par la police en patrouille. Ils ont poussé deux motos volées qu’ils ont abandonnées dès l’arrivée des forces de l’ordre.

Toujours en garde-à-vue
Le chauffeur du service autonome de maintenance de la ville d’Antananarivo (SAMVA) impliqué dans l’accident mortel du vendredi 10 mai vers 19h30, sur le site de dépôt d’ordures à Andralanitra a été verbalisé. Il se trouve toujours en garde-à-vue à la brigade d’Ambohimangakely jusqu’à ce qu’il soit déféré au Parquet, selon les dernières informations recueillies.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter