Economie

Loi de finances rectificative – Une LFR aux allures de LFI

La ministre de la Com­munication et de la Culture Lalatiana Rakoton­drazafy Andriatongarivo a annoncé l’adoption de la loi de finances rectificative (LFR) pour ce jour. Après plusieurs semaines et plusieurs rendez-vous manqués, le texte appelé à permettre enfin au gouvernement de travailler à plein régime sera donc approuvé si l’on se réfère aux propos de sa porte-parole. Tenu par les engagements qu’il a pris durant la campagne, Andry Rajoelina s’est lancé dans une course contre la montre pour les réaliser.
La loi de finances initiale (LFI) votée avant la présidentielle ne lui permet cependant pas d’avoir les coudées franches pour la première année de son quinquennat. Dans ce sens, la LFR prend des airs de LFI pour l’Initiative pour l’Émergence de Madagascar. Cela expliquerait les difficultés actuelles rencontrées par le gouvernement pour accoucher d’un texte cohérent aux ambitieux objectifs, car la LFR supposée corriger les prévisions initiales et procéder à des ajustements en cours d’exercice, traduira ni plus ni moins que le passage du régime Rajaonarimam­pianina au régime Rajoelina qui se veut plus développementiste donc plus dépensier.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter