Faits divers

Talatavolonondry – Cent cadavres dépouillés de leurs ossements

Tragédie macabre. Un vol d’ossements sévit à Talatavolo­nondry. Au total, cent cadavres sont dilapidés. Quatre
tombes sont assaillies par des voleurs, jusque-là non identifiés, durant toute la nuit du vendredi 12 avril. Tous les os longs de cadavres qui gisaient dans les deux premières tombes voisines sont volés.
Un peu plus loin de là, deux autres tombes ont été fouillés à l’extrême par les bandits et tous les cadavres sont sortis et exposés en dehors des caves funéraires. « Apparemment, les linceuls de chaque cadavre ont été fouillés sans ambages. Après décompte, cent cadavres sont manipulés et tous les ossements volés. Tout cela s’est passé inaperçu », indique un habitant de Talatavolo­nondry sidéré par le drame. Signalé tôt dans la matinée par des passants abasourdis, le vol d’ossements a rapidement fait écho dans toutes les localités avoisinantes de Talatavolonondry. Parmi les cadavres se trouvaient des individus, originaires des villages aux alentours enterrés récemment.
L’assaut s’est fait la nuit et ne pouvait pas être surpris malgré que, le jour, des agents de la police de la route locale stationnent à proximité de sites funéraires. Pour chacune des quatre tombes victimes d’effraction, tous les cadavres ne sont plus reconnus. L’assainissement commence déjà autour des tombes afin de prévenir le risque de propagation de microbes.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter