Culture

Rap – Raboussa comme au bon vieux temps

Les retrouvailles au Fatapera Antaninarenina n’étaient  que les prémices d’une année bien chargée pour Raboussa.

Un cabaret-concert inédit pour tous les férus de musique hip-hop de la ville des Mille. Les retrouvailles avec Raboussa sur la scène du Fatapera Antaninarenina ont été à la fois conviviales et joviales à souhait. Se plaisant continuellement à être plus proche de ses fans, fort de ce charisme bien à lui, le rappeur a délecté tous ceux qui s’y sont joints à lui d’un moment de nostalgie et d’enchantement musical unique. Se faisant rare sur scène ces derniers temps, le rappeur « Mpandresy ambonin’ny mpandresy » s’est ainsi plu à festoyer et à enflammer le Fatapera pour l’occasion. Concoctant ainsi un répertoire qui se garnit essentiellement de ses compositions les plus appréciées. Conquérant ainsi une scène plus intimiste que le fameux palais des Sports et Antsahamanitra auquel il est habitué, Raboussa s’est senti comme un poisson dans l’eau tout au long de la soirée. Enchaînant, aux côtés de Fy, sa fidèle camarade, et de son DJ, ses plus grands tubes. De « Aleo izy ho any » à « Hanontanio » en passant par sa reprise de « Hatramin’ izao » de ‘Zay, Raboussa ne cesse de ravir grands et petits à travers ses chansons. Artiste incontournable de la scène culturelle nationale, le chanteur d’une grande modestie a pleinement profité de cette soirée pour se ressourcer auprès de ses inconditionnels. Avec près de deux décennies de carrière au compteur, le rappeur n’est pas près de s’arrêter de nous enthousiasmer avec son rap gasy.