Economie

Infrastructure – Ambilobe-Vohemar redémarre

Laissée pour compte, la RN5A reliant deux des régions les plus riches de la Grande île fait le cauchemar des camionneurs et de tous les voyageurs dans le Nord. La cérémonie officielle de redémarrage de la reconstruction de cette route s’est tenue à Ambilobe, samedi en présence du chef de
l’État. Le trajet sur cette partie de la RN5A s’effectue, en saison sèche entre dix et douze heures sur une portion de route mesurant en tout 158 km.
Une durée qui devrait, d’ici peu se réduire entre deux et trois heures. Ainsi, la seule route permettant de favoriser les échanges entre la Sava et la Diana refera peau neuve d’ici deux ans si depuis son existence, elle n’a jamais fait l’objet d’un sérieux problème des autorités. Concrètement, l’accord porte sur un financement de 155 millions de dollars du gouvernement chinois pour la réhabilitation des cent cinquante kilomètres qui relient Ambilobe à Vohemar. Prévu être pris en main par l’Union Européenne (UE) à la suite d’un dialogue politique effectué il y a deux ans, le projet sera donc finalement financé par les Chinois. L’UE a expliqué sa rétractation pour des raisons de fonds limités dans la mesure où la construction et la réhabilitation des infrastructures routières s’avèrent être très budgétivores.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter