Politique

Force navale – Stratégie pour sécuriser le territoire maritime

Les retrouvailles entre les anciens de la Marine nationale à Andohalo, samedi.

Les anciens de la Marine nationale regroupés au sein de l’association « Malagasy Tatsambo Fahiny », (MATAFA) se sont réunis à Andohalo, samedi à l’occasion des retrouvailles entre les membres. Les anciens actifs au sein de la Force navale ont renforcé leur solidarité.
La rencontre a été une occasion pour relever le défi, s’agissant de la sécurisation du territoire maritime malgache. « Le territoire maritime était une grande porte pour les ennemis qui voulaient envahir notre pays pendant la colonisation. Actuellement, rien ne garantit l’entrée des adversaires. C’est ainsi que nous devrions adopter une stratégie durable pour sécuriser notre territoire », explique le Vice-amiral Marie Jean Lucien Rakotoarisoa, secrétaire permanent à la Défense et la Sécurité nationale.
Le gouvernement a priorisé la politique qui se focalise sur la sécurité maritime. Le sujet a été abordé lors du sommet sur l’environnement effectué à Nairobi Kenya, en mars. L’initiative de l’État malgache d’apporter un nouveau souffle sur ce secteur a été mise en exergue. Du côté des marins malgaches, « la concrétisation du programme n’est pas uniquement le devoir du gouvernement.
Elle requiert la volonté de tous », ajoute le Vice-amiral Marie Jean Lucien Rakoto­arisoa. Ce technicien de souligner que la mise en place de la structure comme le Centre de Fusion d’Informa­tions Maritimes constitue une grande démarche pour réduire les entraves et les infractions commises par les navires irréguliers.