Social

Ankazondandy Anosivola – Vingt-neuf personnes ont été intoxiquées lors d’un repas de mariage

Deux personnes se trouvent encore dans un état critique au service de réanimation médicale.

Vingt-neuf personnes ont été intoxiquées lors d’un repas de mariage. Un homme a succombé avant son évacuation à l’hôpital HJRA.

Un mariage a viré à la catastrophe à Anka­zodandy Anosivola, samedi. Vingt neuf personnes ont été évacuées d’urgence vers l’hôpital Joseph Ravoahangy Andrianavalona (HJRA) à Anosy vers 19h. Neufs hommes, seize femmes et quatre enfants. Un homme n’a pas pu retenir son souffle et a succombé en route vers l’hôpital HJRA. « Au total vingt neuf personnes ont été reçues dans l’immédiat hier soir. Après des soins médicaux, la plupart d’entre eux sont déjà rentrés chez eux. Deux personnes sont retenues à l’hôpital car leur cas est critique. Il s’agit d’une intoxication infectieuse caractérisée par une diarrhée, un vomissement, des maux du ventre et des maux de tête. Cela ne pouvait pas être une simple intolérance alimentaire puisqu’ils sont nombreux à en être victimes », explique Dr Christian Rakotonin­-drina, médecin de garde au service de réanimation médicale et intoxication clinique.

Mayonnaises en boîte
Les nouveaux mariés étaient également parmi les intoxiqués, la femme ayant été évacuée à l’HJRA tandis que son mari transféré à l’hôpital de Befelatanana.
« La salle de réanimation médicale et intoxication clinique a été débordée. Nous avons dû envoyer certains patients à l’hôpital de Befelatanana », poursuit le médecin de garde.
Selon l’explication d’un membre de la famille d’un des victimes : « Ils ont acheté de la mayonnaise en boîte pour donner goût à l’entrée. Ils ont fini toute la préparation à 3h du matin alors que le repas n’a été servi qu’à 11h. Cela aurait décomposé la nourriture avec cette chaleur intense. Comme toutes les fêtes à la campagne, tout le monde dans le fokontany a été invité à ce mariage. De nombreuses personnes ont été ainsi victimes de cette intoxication ». Selon le médecin de garde, certains d’entre eux ont déclaré que les charcuteries utilisées dans les festins ont été achetées à l’avance.
Cette situation n’est pas une grande première aux urgences de l’HJRA. « Il faut toujours respecter la chaîne du froid dans la conservation des aliments. Nous ne pouvons pas sortir du congélateur des crevettes et les laisser durant des heures. La chaleur favorise l’émulsion de ce que l’on appelle staphylocoque doré. Dans les événements comme les mariages, il faut faire attention lorsqu’il faut ajouter de la charcu­terie, de la mayonnaise ou des crustacés dans le repas », ajoute Dr Christian Rakotonindrina.