L’INSTITUT NATIONAL DES SCIENCES ET TECHNIQUES NUCLÉAIRES - Des personnels lèvent une banderole en signe de revendication


Des personnels administratifs et techniques ainsi que des chercheurs de l’institut national des Sciences et Techniques Nucléaires ont tiré la sonnette d'alarme, hier. Une banderole indiquant leur revendication a été brandi au niveau de cet institut. Une trentaine de personnes ayant travaillé au sein de cet institut depuis bien longtemps réclament leur intégration en tant que fonctionnaires. « La plupart des personnes concernées travaillent depuis 20 ans et même plus. Ils sont restés au stade de contractuels alors qu’ils ont largement contribué au fonctionnement du centre », indique le docteur Solonjara Asivelo Fanantenantsoa, chercheur à L’INSTN. Jusqu’à hier, les personnels ont continué à travailler. « Il s’agit d’un rappel à l’endroit de l’Etat et du ministère de tutelle, toutefois nous ne sommes pas en grève», enchaîne le docteur Solonjara Asivelo Fanantenantsoa. L’institut œuvre dans la formation et les recherches dans le domaine des sciences et technologies nucléaires et ses applications pacifiques, e contribue dans le domaine de l’environnement, de la santé et bien d’autres domaines.
Plus récente Plus ancienne