Region

Antsirabe – Deux jours de colloque sur le travail social

Le GTSV, présidé par Nadia Doris Rasoarinosy, organise les 19 et 20 mars  une colloque sur le travail social.

La profession de travailleur social est parfois méconnue. Or, elle contribue à l’amélioration des conditions de vie de personnes en situation socialement précaire.

Le Groupement des travailleurs sociaux du Vakinankaratra (GTSV) va marquer la Journée mondiale du travail social les 19 et 20 mars prochains. Un colloque axé sur le thème du travail social de qualité et de compétence sera ainsi organisé afin de contribuer au développement de l’action sociale dans la région.
À cette occasion, le groupement compte également rassembler les travailleurs sociaux du Vakinankaratra, et même du pays, afin d’organiser des échanges de vues et des débats sur le développement et l’avenir de la profession encore mal connue et mal considérée dans notre pays.

Plaidoyers
« Malgré la multitude des projets ou d’associations d’actions sociales dans notre région, l’effectif des professionnels du travail social qui s’y implique reste encore insuffisant. Les intervenant sociaux sont beaucoup plus nombreux alors que le travail exige des personnels qualifiés », note Nadia Doris Rasoarinosy, présidente du GTSV.
De fait, les travailleurs sociaux agissent généralement dans le domaine de l’éducation des enfants nécessiteux, dans le soutien et l’appui des familles ou groupes de personnes en situation difficile ou précaire.
L’objectif principal du Groupement des travailleurs sociaux du Vakinankaratra consiste à la contribution au développement social à travers ses actions focalisées sur l’amélioration du bien-être général de chaque individu. Il compte donc sur ce colloque pour promouvoir le travail social par le biais des plaidoyers, des autorités locales et les décideurs sur la portée de cette discipline pour le développement social et durable de la région, voire celui du pays.

 

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter