Accueil » A la une » Épidémie de coronavirus – Sept décès liés à la Covid-19 en une semaine
A la une Social

Épidémie de coronavirus – Sept décès liés à la Covid-19 en une semaine

La recherche des cas se poursuit au niveau de la communauté.

L’épidémie de coronavirus sévit en silence. Sept personnes ont succombé à cette maladie en une semaine.

SEPT décès liés au coronavirus ont été enregistrés entre le 6 et le 12 février. Trois de ces victimes sont recensées à Analamanga, deux à Vakinankaratra. Les régions d’Analanjirofo et de Matsiatra Ambony enregistrent chacune, un décès. Ce nombre de décès hebdomadaire est en hausse, par rapport aux chiffres rapportés par semaine, depuis la recrudescence du coronavirus, au début du mois de janvier. Ces dernières semaines, le CCO avait rapporté un, deux, quatre, cinq décès liés à la Covid-19. Cette fois-ci, le chiffre augmente à sept. Dans les hôpitaux de ces quatre régions où des décès sont recensés, vingt trois malades qui développent la forme grave du coronavirus sont en cours de traitement.

Alors que le nombre des nouveaux décès augmente, celui des nouveaux cas recensés, baisse continuellement. Le ministre de la Santé publique, le professeur Hanitrala Jean Louis Rakoto­vao a annoncé cette baisse des nouveaux cas, depuis le début de ce mois de février. Les statistiques rapportées par le Centre de commandement opérationnel (CCO) Covid-19, hier, confirment ses allégations.

Résultats

Deux cent trente-huit nouveaux porteurs du virus de Covid-19 sont détectés la semaine dernière, contre quatre cent quarante, entre le 16 et le 22 janvier, et près de trois cents depuis la fin du mois de janvier. Ces cas se répartissent dans douze régions : Analamanga, Vakinankaratra, Atsinanana, Analanjirifo, Matsiatra Ambony, Amoron’i Mania, Ihorombe, Boeny, Atsimo Andrefana, Anosy, Menabe, Diana. La région d’Anala­manga enregistre cent trente-neuf cas, trente-trois cas sont détectés à Atsinanana, vingt-six à Menabe, dix à Anosy. Les restes des régions enregistrent moins de dix cas. « Nous arrivons à ce résultat, grâce aux efforts déployés dans la recherche active des cas contacts », souligne le Dr Manitra Rakotoarivony, du ministère de la Santé publique. Le coronavirus sévit toujours dans la communauté. Les gestes barrières qui ont, de nouveau, tendance à se relâcher, doivent être respectés si on veut éviter une nouvelle vague de l’épidémie.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi