Chronique

Transport aérien – Il était une fois… Corsairfly

Quelle qu’ait pu être la tournure prise par ses relations avec la destination Madagascar, on n’oubliera pas de si tôt le temps où même les Malgaches préféraient Corsair à toute autre compagnie régulière. Membre du groupe allemand TUI numéro Un mondial de l’industrie du voyage, Corsair opère principalement vers l’océan Indien, les Caraïbes, le Canada, l’Afrique de l’Ouest. Réfutant toute critique de « chartérisation » de l’avion, Corsair se définit comme un acteur de la démocratisation du voyage, celle qui permet de découvrir des horizons de plus en plus lointains à des prix de plus en plus abordables.

Corsair a, avant tout, un positionnement de compagnie touristique opérant sur le Long-Courrier, avec pour ambition celle d’offrir des conditions de confort et de prix tout à fait intéressantes. Sur l’Île Maurice, elle a dépassé les 90% de remplissage dès les premiers mois d’exploitation, et pas avec des voyageurs « sac à dos ». Concernant son message publicitaire, elle n’est pas de ces compagnies qui choisissent de « faire rêver », comme le chantait Bécaud en parlant d’un certain dimanche à Orly. Elle préfère jouer la carte de la proximité et des réponses concrètes aux attentes du passager. Difficile de lui donner tort…

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter