Régions

Menabe – Les saliniers bénéficient d’appui technique

Michel Saint-Lo, représentant résident de l’UNICEF, fait appel à une attention particulière dans le contrôle de qualité du programme d’iodation et de fluoration du sel.

La remise de matériel d’iodation et l’installation d’un laboratoire au bénéfice de Morondava a eu lieu hier. Le contrôle du sel sera alors effectif.

Partenariat. Suite à la demande du Comité régional du sel du Menabe, le Centre de Santé de Base II de Morondava est équipé d’un laboratoire de test d’iodation et de fluoration. Tout le sel une fois traité au Comptoir du Sel Iodé du Menabe ou COSIM , passe au CSB II pour un contrôle sanitaire sur le taux d’iode et de fluor.
« Le commerce du sel génère des ristournes à hauteur d’un ariary par kilo au profit de la région. La considération de la santé exige à ce que le sel à consommer soit iodé et fluoré. Grâce au matériel pour ioder le sel, les producteurs locaux peuvent contribuer à la lutte contre la malnutrition chronique en raison de la carence en iode, et en même temps répondre aux exigences de l’importation. Car 1000 tonnes de sel de la région Menabe sont
exportées vers les États-Unis », mentionne Gilbert Romain, chef de la région Menabe.
Unique
Les équipements consistant à ioder le sel sont placés au Comptoir du Sel Iodé du Menabe. La machine pouvant traiter le sel à raison de neuf tonnes par heure est opérationnelle. Toutes les productions de sel dans la région Menabe transitent, désormais, par ce comptoir unique afin d’être iodées et finalement analysées au laboratoire du CSB II de Morondava.
« C’est notamment des zones rurales que provient le sel vendu ici », précise, pour sa part, le maire de la commune urbaine de Morondava, Frijof Kolo. La remise du matériel au COSIM ainsi que l’installation du laboratoire au CSB II ont été réalisées grâce à l’appui du Fonds des Nations unies pour l’Enfance (UNICEF), le gouvernement japonais, et l’Agence américaine pour l’aide au développement (USAID). L’envoyé spécial du Premier ministre ainsi que le coordinateur national des projets auprès du ministère de la Santé publique sont venus représenter leurs supérieurs respectifs lors de la cérémonie de remise du matériel d’iodation et de la mise en place du laboratoire.
Tsiory Fenosoa Ranjanirina.