Accueil » Social » Examen – Les dates du CEPE et BEPC retenues
Social

Examen – Les dates du CEPE et BEPC retenues

Les  candidats  devront  consacrer  plus  de  temps à  la  révision  cette  année.

Les examens du CEPE et du BEPC vont se dérouler en juin et au début du mois de juillet. L’inscription est ouverte à partir du 24 janvier pour le CEPE.

Les dates pour les examens du CEPE et du BEPC viennent d’être annoncées par le ministère de l’Éducation nationale. Les dates des examens sont fixées comme suit, pour le Certificat d’Études Primaires Elémen­taires (CEPE) et le concours d’entrée en 6ème des collèges d’Enseignement Général, les épreuves vont se dérouler à partir du mardi 21 juin 2022. Le Brevet d’Études du Premier Cycle de l’Enseignement secondaire (BEPC) et concours d’entrée en classe de seconde au niveau des établissements publics d’Enseignement Général aura lieu à partir du lundi 04 juillet jusqu’au jeudi 7 juillet 2022, selon encore le ministère.

L’inscription à ces deux examens est annoncée pour le 24 juillet à 8 heures pour le CEPE. Le registre d’inscription sera clôturé le 25 mars à 16 heures. Les dossiers de candidature seront principalement reçus par le directeur d’école pour les candidats d’écoles et du chef de la circonscription scolaire sous couvert du directeur d’école le plus proche pour les candidats libres. Pour l’examen du BEPC, l’ouverture du registre d’inscription est prévue le 31 janvier à partir de 8 heures et il sera clôturé le 1 avril 2022 à 16 heures. Les autorités qui seront habilitées à recevoir les candidatures sont le proviseur du lycée ou le directeur du CEG le plus proche pour les candidats d’établissement privés ou publics. Les chefs d’établissements privés s’assureront du dépôt des dossiers de candidatures de leurs élèves.

Le timing est serré pour les candidats qui devront se présenter à ces deux examens officiels. Pour l’examen du CEPE, les candidats auront près de six mois. Les préparatifs aux examens devront s’accélérer après la fin du programme scolaire. La suspension des cours et les lacunes accumulées durant le confinement restent des défis à relever pour les enseignants des élèves en classe d’examen. « Nous essayons de nous organiser afin de pouvoir constater de visu les difficultés et les faiblesses de chaque élève. Il n’est pas facile de combler le gap laissé par la suspension des cours, lors du confinement et durant les années scolaires antérieures », indique un enseignant en classe de 7ème.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter