Accueil » Social » Emploi – Le call center recrute
Social

Emploi – Le call center recrute

Niry Tina Andriamanday, directrice générale de la société Skiillz.

Le chômage toucherait 1,3% de la population active, selon le Bureau international du travail (BIT), en 2018. Une opportunité d’embauche s’offre aux jeunes.

Une bouffée d’oxygène pour les milliers de jeunes sans emploi à Madagascar. Le call center recrute. Plusieurs milliers de postes seraient disponibles. Le call center a près de cinquante mille emplois visés, selon le groupement des entreprises franches et partenaires (GEFP). « Mais même pas la moitié de ces postes sont comblés, actuellement », affirme Niry Tina Andriamanday, directrice générale de la société Skiillz.

Les offres à Madagascar intéressent les investisseurs en France. « Nous maîtrisons bien la langue française, nous n’avons pas d’accent, contrairement aux maghrébins. Nos prix sont moins chers», ajoute-t-elle. Les employeurs, les sous-traitants à Madagascar, pour leur part, cherchent des expérimentés. Alors que nos jeunes diplômés ont peu de bagages lorsqu’ils arrivent sur le domaine du travail. Les formations qu’ils ont acquises pendant leurs cursus ne suffiraient pas pour maîtriser, tout de suite, l’emploi. Il y a des lacunes entre les capacités des demandeurs d’emploi et l’exigence des employeurs. Pourtant, ces derniers ne veulent pas faire des investissements avec les débutants.

Métier prometteur

La société Skillz, un incubateur de talents, propose aux jeunes des formations certifiantes en ligne pour développer leurs compétences. « Nous faisons en sorte que les bénéficiaires de nos formations acquièrent toutes les compétences et les capacités exigées par les employeurs. Le but n’est pas seulement de les aider à trouver un emploi. Nous les conseil­lons également, pour créer leur propre entreprise. », enchaîne la directrice générale de la société Skiillz, qui offre des formations sur la bureautique, sur les langues, sur le développement personnel, sur l’hôtellerie et le tourisme, entre autres. Skillz appuie les jeunes dans la recherche d’emploi. Pour les aider à voler par leurs propres ailes, Skillz offre également un espace coworking au Tana Water Front à Ambodivona pour ceux qui n’ont pas d’espace de travail chez eux.

Le call center est un métier prometteur. En plus du nombre d’offres d’emplois qui s’accroît, le salaire est compétitif. « Le salaire moyen est trois fois supérieurs au salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG) », conclut Niry Tina Andria­manday.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter