Accueil » A la une » Consommation – Le Vary Tsinjo stabilise le prix du riz
A la une Social

Consommation – Le Vary Tsinjo stabilise le prix du riz

Le  contrôle  des  prix  sur  le  marché  continue tous  les  jours.

Un miracle. Alors qu’on est en pleine période de soudure, le prix du riz ne bouge pas. Il reste à son niveau s’il y a cinq mois quand le ministre de l’Industrialisation, du commerce et de la consommation, Edgard Razafindra­vahy a pris ses fonctions. En réalité, il ne s’agit pas d’un miracle mais plutôt de l’efficacité de la stratégie adoptée et de la rigueur dans les contrôles. Le SPM continue l’importation de Vary Tsinjo pour approvisionner toutes les régions et les marchés. Ce qui a pour effet de stabiliser les prix. « Une cargaison de 25.000 tonnes de riz est attendue le 25 janvier de même de 12.000 tonnes de ciment » a révélé le DG du SPM, Solo Andriamanampisoa hier à Fianarantsoa où il suit le dispatching du Vary Tsinjo dans les régions de Matsiatra Ambony, Atsimo Andrefana et Androy.

Les directeurs régionaux du Micc s’impliquent également dans le contrôle et le suivi des actions.

Il a souligné qu’il faut respecter scrupuleusement le prix du Vary Tsinjo dont le kapoaka vaut 500 ariary « La population peut-être rassurée car on maintiendra ce prix quoiqu’il arrive ». Le prix du riz monte sur le marché international grevé par la hausse du fret maritime mais l’État tient à préserver l’intérêt des consommateurs et des planteurs.

On sait que la période d’après fête est toujours difficile pour la population. Ainsi pour parodier un célèbre spectacle, le Vary Tsinjo équivaut également au Vary Vita Fety. Mais il faut se rappeler que l’importation n’est qu’une solution à court terme. La finalité de toutes les actions est d’augmenter la production pour éviter l’importation et la fluctuation des prix. L’intérêt des producteurs et des consommateurs doivent primer.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter