Accueil » Régions » Épidémie de coronavirus – Un décès lié à la Covid-19 à Matsiatra-Ambony
Régions

Épidémie de coronavirus – Un décès lié à la Covid-19 à Matsiatra-Ambony

Un sexagénaire atteint de la forme grave de covid-19 s’est éteint au CHU Andrainjato Fianarantsoa.

Les morts liées à la Covid-19 augmentent, progressivement. Matsiatra Ambony est le nouveau centre de décès. Un patient atteint de la forme grave du coronavirus s’est éteint dans le centre hospitalier universitaire (CHU) Andrainjato Fianarantsoa, hier, à l’aube, selon le centre régional de commandement opérationnel (CRCO) Matsiatra Ambony. « La victime est un homme de 60 ans. Son décès a é té déclaré à 4 heures du matin », indique notre source. Une autre personne qui aurait présenté les symptômes du coronavirus, aurait succombé sur le chemin de l’hôpital, à Fianarantsoa, hier à 11 heures. « Cette information reste à confirmer », rajoute notre source. Matsiatra Ambony a déjà enregistré un décès lié à la Covid-19, la semaine dernière.

Il y aurait de plus en plus de patients atteints de formes graves du coronavirus, aussi bien à Fianarantsoa qu’à Antananarivo, en ce moment. « On nous a appelé pour trouver une place disponible pour un patient qui souffre de la forme grave de la maladie. Pour le moment, nous ne prenons en charge que des cas symptomatiques », indique le responsable d’un hôpital à Antananarivo. Les formes graves du coronavirus à Antananarivo sont prises en charge au CHU Joseph Ravoahangy Andria­navalona et au CHU Joseph Raseta Befelatànana, en ce moment. Le ministère de la Santé publique envisagerait de réquisitionner les grands hôpitaux d’Antananarivo, à savoir le CHU Anosiala et Andoha­tapenaka, mais aussi les centres hospitaliers de référence du district (CHRD) à Anosiavaratra et à Bongatsara, pour la prise en charge des patients. Le centre de traitement Covid-19 à Andohatapenaka sera, également, ouvert en cette fin de semaine.

Les malades ne viennent à l’hôpital, qu’une fois que leur état se dégrade, selon des professionnels de santé. Ils incitent les porteurs du virus à consulter des médecins, dès l’apparition de symptômes suspects.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter