Sport

Athlétisme pour tous – Trente minutes de défi comme nouveauté

Une nouvelle épreuve. La Fédération Malgache d’Athlétisme ouvre, chaque année, sa saison par l’événement de promotion, « Athlétisme pour tous ». En partenariat avec Eau Vive et Mvola, l’événement en est à sa septième édition. La version 2020 aura lieu le dimanche 26 janvier autour du lac Anosy.

Comme nouveauté, la Fédération propose, désormais, la course Open, ouverte aux petits et grands non licenciés, dénommée, «30 minutes de défi du lac Anosy ». «Les participants vont courir pendant une demi- heure, et les trois premiers et premières, qui effectueront la plus longue distance gagneront des lots », explique la présidente de la Fédération Malgache d’Athlétisme, Norolalao Andriamahazo. « L’objectif est d’inciter les gens à pratiquer l’athlétisme, courir pour la santé », poursuit-t-elle.

«C’est aussi un moyen de détection des jeunes non licenciés », souligne l’entraineur national, Jean de la Croix Mahatana. Les autres épreuves classiques sont, entre au­tres, la course de présentation des athlètes et clubs, les deux tours du lac pour les non licenciés et les sociétés, le relais inter-écoles. Concernant ce relais, chaque établissement est composé de douze élèves, six garçons et six filles de moins de 16 ans. Déjà ouvertes, les inscriptions peuvent se faire au stade d’Alarobia, à l’ORTanà à Antaninarenina, ou par Mvola. Le droit de participation est fixé à 1 000 ariary par enfant moins de 15 ans, 2 000 ariary pour les adultes, 20 000 ariary par école, et 10 000 ariary pour le défi de 30 minutes de tour du lac.

1 commentaire

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

  • La manifestation devra être aussi organiser en même temps dans chaque grande ville, par les administrations du sport.

    Et ainsi partager le sport et les lots subventionnés à gagner dans le partage de l’effort..

    Le plus important est pouvoir coordonner les actions nationales et ainsi prouver la capacité à consolider la gestion même à différents lieux du pays.

    C’est un challenge exemplaire même pour les fonctionnaires et politiciens divisés dans les travaux nationaux.

    Le sens du travail pour l »intérêt général à prouver.