Economie

Filière crabe – Crainte des opérateurs sur un risque de monopole

Concurrence libre et saine. C’est ce que réclament les acteurs de la filière crabe à travers une annonce publique qu’ils ont effectué hier par voie de presse. Pêcheurs, mareyeurs, collecteurs et exportateurs s’expriment à l’unisson concernant les risques grandissant de monopole sur le marché du crabe. « Les pêcheurs dans tout Madagascar sont soumis aux conditions de prix imposées par les cinq seules entreprises chinoises autorisées à exporter des crabes vivants depuis plusieurs mois. Les autres entreprises de la filière n’ont toujours pas le droit d’exporter du crabe vivant alors que la saison est déjà ouverte depuis le premier novembre de cette année », arguent ces opérateurs. Ainsi, l’association des collecteurs des produits halieutiques de Mahajanga, le groupement des travailleurs dans le crabe de Marovoay, ceux de Soalala, ou encore le collectif des exportateurs de crabe se sont mis d’accord afin d’interpeller les autorités compétentes sur les possibilités d’instauration d’un climat de concurrence stable dans la filière crabe. Cependant, selon les explications émanant de la direction générale de la pêche, la campagne suit l’agenda calendaire.