Accueil » Sport » JIU-JITSU BRÉSILIEN- Africa Open – Madagascar rafle treize médailles d’or
Sport

JIU-JITSU BRÉSILIEN- Africa Open – Madagascar rafle treize médailles d’or

Les combattants de la Grande île en démonstration à l’Open Africa à Maurice.

La délégation malgache à l’Open d’Afrique de jiu-jitsu a raflé treize médailles d’or, deux d’argent et trois de bronze. La compétition s’est déroulée ce samedi à Maurice.

Bonne opération. Les résultats de la délégation à l’Open Africa de jiu-jitsu brésilien confirment que les Malgaches brillent en sport de combat. En alignant quatorze combattants, Madagascar a brillé à la quatrième édition de l’Open d’Afrique de Jiujitsu qui s’est tenu au National Complexe de Côte d’Or dans la ville de Quatre Bornes à l’île Maurice, ce samedi. La Grande île y a remporté en tout treize médailles d’or dont huit en Gi ou grappling où les combattants mettent un kimono et cinq en No Gi, sans kimono.

Trois combattants ont réalisé chacun un extraordinaire doublé en arrachant les métaux précieux en Gi et en No Gi. Les auteurs de la double médaille d’or sont entre autres Zo Aina Tsila­vina Randriamanga, Diarisoa Rakotoarison et Adriano Ranaivomanana, tous des habitués au titre en compétition locale. Lalaina Johari­nirina Wilson a, pour sa part, décroché la médaille d’or en Gi et celle d’argent en No Gi. Même exploit pour le médaillé de bronze au mondial de kempo, Tsinjofinia­vana Nomenjanahary Rakotomaria qui a été sacré champion en No Gi et vice-champion en Gi.

Bilan positif

Quatre autres combattants du pays se sont également offert l’or en Gi, en l’occurrence Andy Vola Manjaka Rasamy-Anoharana, Rado Rakotomahanina, Karine Mirana Rafidison et Nofy Mica Chuk Hen Shun Rakotobe. Et la cinquième médaille d’or en No Gi a été ravie par Rina Wilson Raza­karisoa. Outre les treize médailles d’or et deux d’argent, Mada­gascar a aussi arraché trois de bronze signés Jeddy Harlando Rakotomalala, Rajo Raharimbolamanana et Ava Soandrianina Razakanaivo.

La majorité de ces porte-fanions de la Grande Ile ont pris en charge en intégralité leurs propres frais de déplacement pour défendre les couleurs nationales à ce rendez-vous continental. Madagascar a déjà participé à l’Open d’Afrique en 2016, à l’issue duquel la délégation composée de dix combattants a ramené quatre médailles d’or.

Plus que satisfait des résultats des porte-fanions malgaches à Maurice, «Le prochain objectif sera de participer au championnat du monde » lance le président de la fédération Malagasy de jiujitsu, Johary Rakotozafy. Cet Open international de Maurice a réuni plus de quatre-cent combattants venant des trois continents différents dont l’Afrique, l’Asie et l’Europe. La délégation sera de retour au pays ce mardi après-midi.

1 commentaire

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

  • C’est bien, mais un seul problème qui a son importance. Le Jiu Jitsu n’est pas sport olympique et ne sera pas aux Jeux des lles. Par contre, la lutte, le judo, la boxe seront présents. Et comme précisé dans l’article, nos Jeunes peuvent être performants dans ces sports de combat qu’il nous faut soutenir. 10 catégories de poids dans chacune de ces disciplines. En plus Hommes et Femmes. Les médailles pour les Jeux sont à portée de mains. Alors, on attend … ou on se bouge … ENFIN !!!!