Accueil » Social » INFRASTRUCTURE URBAINE – Les inondations meurtrières seront évitées
Social

INFRASTRUCTURE URBAINE – Les inondations meurtrières seront évitées

La capitale serait protégée contre les inondations. Des travaux ont été réalisés dans les réseaux d’assainissement de la ville d’Antananarivo.

Un ouf de soulagement. Ravo Andrianarivelo, res­pon­sable de projet au sein du secrétariat général de la commune urbaine d’Antana­narivo (CUA) affirme que les six arrondissements seront épargnés des inondations meurtrières, durant la saison des pluies. « L’eau ne devrait plus envahir des maisons dans la ville d’Antana­narivo, lorsque la pluie tombe, et même en cas de cyclone. Des travaux ont été réalisés pour assurer l’évacuation de l’eau.

Seuls les cyclones successifs continueront à présenter du danger pour la capitale », explique ce technicien, vendredi, dans le cadre d’une série d’inaugurations des travaux du Programme intégré d’assainissement d’Antananarivo (PIAA), financé par l’Agence Fran­çaise de développement (AFD) et l’Union Européenne (UE), du projet Lalankely III, et le Projet de développement urbain intégré et de résilience (PRODUIR) financé par la Banque mondiale, dont le maître d’œuvre est le ministère de l’Aménagement du territoire et des services fonciers.

Ces projets visent à améliorer la qualité de vie en milieu urbain. Des grands travaux ont été réalisés sur les réseaux d’assainissement d’Antana­narivo, à savoir, les curages et le renforcement des canaux, la construction de chambre de vanne, entre autres.

Un cauchemar

À Ankadimbahoaka, des travaux ont été effectués, pour évacuer l’eau dans le deuxième arrondissement. « Lorsque les systèmes d’évacuations s’améliorent, les risques d’inondations baissent », indique Ravo Andrianarivelo. Les inondations sont un cauchemar pour des habitants des bas quartiers de la ville d’Antananarivo.

À chaque saison des pluies, l’eau monte et emporte, souvent, des vies. Lors du passage du cyclone Ana, qui n’était, pourtant, pas très violent mais qui a apporté de fortes pluies à Antana­narivo au mois de janvier, le bilan humain s’élève à plus de quatre-vingt-dix décès, qui se répartissent au nord et au centre de Madagascar. Suite aux innombrables réalisations dans les réseaux d’assai­nissement de la ville d’Antananarivo, les inon­dations ne devraient plus se produire à en croire Ravo Andrianarivelo. L’avenir nous le confirmera.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter