Social

Période de soudure – La malnutrition aiguë gagne du terrain dans le Sud

Le temps sec favorise l’insuffisance de nourriture et de variété d’aliments dans le Sud. La malnutrition aiguë touche la plupart des enfants dans trois régions du pays, à savoir, Androy, Atsimo Andrefana et Anosy actuellement. Une analyse a été réalisée au mois d’août, selon le système de classification international. Cette analyse révèle que le district de Bekily avait atteint le seuil critique de malnutrition aiguë et que les sept autres districts connaissaient un niveau sérieux de malnutrition aiguë. Même si cette situation n’est que passagère, des mesures doivent être prises d’urgence. L’État, à travers le ministère de la Santé publique, avance une solution allant de l’approche préventive en améliorant la production d’aliments. « Nous sommes en train de rattraper tout ce qui devait s’exécuter auparavant. Nous n’allons pas étaler un à un les erreurs mais il faut avancer pour améliorer la vie de la population.

Nous apercevons, la plupart du temps, des cas d’enfants malnutris dans les hôpitaux. La malnutrition provient également de l’insuffisance de nourriture. Nous savons pertinemment qu’à l’état actuel, les zones cultivables seront augmentées pour que nous puissions accroître la production agricole », souligne le professeur Julio Rakotonirina, ministre de la Santé publique, hier à l’Office national de nutrition. Après le gouvernement japonais, le gouvernement américain a offert un don de 500 000 dollars pour le Programme alimentaire mondial (PAM) afin de procurer 140 tonnes de complément alimentaire prêt à l’emploi.